Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

De l’Ohio au Vatican : le voyage d’une petite fille qui voulait voir le Pape avant de perdre la vue

©Mansfield News Journal
Partager

Le pape François devrait rencontrer une jeune fille dont le voeux le plus cher sera bientôt exaucé.

La petite Lizzy Myers du haut de ses cinq ans, est originaire de Bellville, une ville au nord de Columbus, la capitale de l’état de l’Ohio. Une enfant atteinte d’un syndrome de Usher de type II, une maladie dégénérative qui se caractérise par une cécité et une surdité progressives.

La liste de Lizzy

Ses proches ont raconté son histoire sur FoxNews et ont rédigé une « liste des choses que Lizzy doit absolument voir ». La priorité pour Steve et Christine est d’en montrer le plus possible à leur fille Lizzy, à commencer par le ciel de nuit. Elizabeth a ainsi pu observer la lune et les étoiles depuis le télescope de l’Observatoire de l’Ohio, mais la liste des souhaits est très longue : les aurores boréales, les couchers de soleil sur la mer, le Grand Canyon, les chutes du Niagara, et même le parc naturel de Yellowstone.

L’imminente rencontre avec le pape François

Un souhait qui lui tient particulièrement à cœur, serait de rencontrer le pape François avant de perdre la vue. Cette histoire bouleversante est parvenue aux oreilles de Tuncay Eminoglu, le directeur général de « Turkish Airlines », qui a généreusement offert des billets d’avion, ainsi qu’un hôtel à Rome pour toute la famille. Ainsi Lizzy accompagnée de ses parents, Steve et Christine, et de sa soeur Kayla, seront bientôt en route pour l’Italie. Une double opportunité pour la petite fille : revoir ses proches (« La famille de ma femme est italienne » a expliqué le papa de la fillette) et rencontrer le Saint-Père. La rencontre devait avoir lieu ce mercredi 30 mars à la fin de l’Audience papale hebdomadaire sur la place Saint-Pierre. Elle a été reportée au 30 avril prochain.

« Unitalsi » aussi vient à son aide

Voyager et se loger à Rome est une chose, rencontrer le Pape en est une autre… Cette dernière opportunité s’offre à Lizzy grâce à L’Unitalsi, « l’Union nationale italienne de transport des malades à Lourdes et dans les sanctuaires internationaux ». Cette organisation, basée en Italie, vient en aide aux pèlerins malades et handicapés. Emanuele Trancalini, président d’Unitalsi à Rome, a récemment déclaré : « C’est une histoire émouvante qui nous a beaucoup touchés. Nous avons tout fait pour que la famille Myers puisse rencontrer le Souverain pontife et que les parents de Lizzy comprennent qu’ils ne sont pas seuls dans leur bataille contre cette terrible maladie. Grâce à notre initiative Progetto Bambini (Projet Enfants), nous apportons régulièrement notre aide aux familles qui doivent faire face au drame de la maladie… » Et de quoi exaucer un vœu de plus sur la longue liste de Lizzy avant que la cécité n’apparaisse.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]