Aleteia logoAleteia logoAleteia
Samedi 21 mai |
Saint Constantin Ier le Grand
Aleteia logo
Culture
separateurCreated with Sketch.

« Le Dominicain », un chocolat pour célébrer l’ordre des Prêcheurs

img_4056-copie.png

Fanny Magdelaine - publié le 02/04/16

En cette année du VIIIe centenaire de la fondation de l’Ordre de saint Dominique, les gourmands vont être gâtés !

C’est la célèbre maison Méert (depuis 1761), à Lille, qui s’est associée aux Dominicains pour créer ce chocolat unique, lancé pour les fêtes de fin d’année et dont la vente se poursuit tout au long de cette année 2016. Si la gaufre à la vanille demeure la signature de la maison, Méert est également connu pour ses pâtisseries, ses confiseries et ses chocolats. Le dernier en date : le dominicain, qui allie ganache et rhum ! Une union en hommage à un dominicain célèbre : le père Jean-Baptiste Labat, o.p. (1663-1738).

Ce dominicain botaniste aux multiples facettes et talents a élaboré aux Antilles, pour soigner une fièvre, une eau de vie qui devait connaître un sacré succès : le rhum ! Aujourd’hui encore, sur l’île de Marie-Galante, une distillerie artisanale continue de produire le rhum du Père Labat sous le slogan : « Ici, c’est Labat ! ».

Et pour les amateurs de thé, Méert et les Dominicains ont également créé un thé noir aux saveurs orientales, « Le loup blanc » en hommage à un autre dominicain, le père Jacques Rhétoré, o.p. (1841-1921) qui a passé une grande partie de son existence en Arménie, œuvrant pour les enfants en créant des écoles et des orphelinats.

Les chocolats « Dominicain », à la saveur du rhum antillais, sont disponibles et présentés dans les boutiques Méert de Lille, Paris et Bruxelles. Boîtes de 210 g à 22,50 euros. Boîtes plus importantes sur commande.

Tags:
dominicains
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement