Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 27 novembre |
Fête de la Vierge Marie en son icône du signe
home iconActualités
line break icon

Une pluie d'hommages suite au décès de Mère Angelica

EWTN

Courtesy of EWTN

John Burger - Greg Kandra, diacre - Publié le 30/03/16

De nombreux catholiques du monde des médias, laïcs ou religieux, ont réagi à la disparition de la fondatrice d’EWTN.

Frère Thomas Rosica, CSB
PDG de
Salt and Light Catholic Television Network

Mère Angelica a été rappelée à Dieu ce dimanche de Pâques. Elle a fondé un réseau de télévision catholique diffusant dans le monde entier. Femme de grande foi et de créativité, elle est restée pleine de joie, même au milieu de ses tourments personnels et de sa longue souffrance à la fin de sa vie. Elle a transmis le flambeau et j’espère que nous tirerons tous des leçons de sa foi profonde en Dieu et de sa confiance en la bonté des gens l’entourant.

Mgr Christopher Coyne
Évêque de Burlington,

On ne peut qu’admirer Mère Angelica pour sa ténacité; elle a créé cette petite station de radio dans un garage de son monastère et en a fait le géant qu’elle est aujourd’hui. C’était une forte personnalité et une personne de grande foi.

Père Francis Hoffman
Directeur exécutif de Relevant Radio

Son esprit de charité, sa foi, son bon sens et son intelligence ont permis la diffusion de la nouvelle évangélisation de Saint Jean Paul II à un moment où l’Église en Amérique en avait besoin. Elle a su montrer que les femmes ne sont pas des citoyennes de second rang dans l’église.

Janet E. Smith
Professeur de théologie morale

Mère Angelica et moi-même avons accroché très vite. Chez elle pas de piété feinte. Elle affrontait la vie de manière résolue et réfléchie. Elle a su gérer une station de télévision catholique internationale, ce que de puissants évêques n’avaient su faire. Elle croyait en la grâce de Dieu pour lui envoyer ce dont elle avait besoin. Sa vie et ses actes étaient miraculeux.

Père Robert Reed
PDG de Catholic TV Network

Ayant été membre de notre conseil d’administration, Mère Angelica fait partie de l’histoire de la chaîne de télévision catholique et d’EWTN. Etudiant j’ai rédigé un texte sur sa contribution inspirée aux médias catholiques. Qui d’entre nous, y compris elle-même, aurait prédit la croissance exponentielle de ce média à une époque où il existait un besoin énorme de catéchiser et d’inspirer.

Mère Mary Assumpta Long
Prieure Générale des Sœurs Dominicaines de Marie Mère de l’Eucharistie

Mère Angelica était extrêmement généreuse, offrant du temps gratuit sur EWTN à ceux qui voulaient faire connaître les vérités de l’église catholique qu’elle aimait tant.

Père Mitch Pacwa, SJ
Animateur sur EWTN

Elle ne prétendait pas et était égale à elle-même. Son amour du Christ était le plus important dans sa vie. Pour elle, la prière c’était écouter Jésus. Jusqu’en 2003, elle pouvait encore parler et disait : « Ceci est mon purgatoire ». Je lui avais apporté quelques DVD qu’il a fallu arrêter, car elle riait tellement qu’elle avait du mal à respirer.

Alice von Hildebrand
Philosophe

Une personne dont le seul but est de servir Dieu et son église vous marque pour la vie. Elle avait la foi, sûre qu’avec l’aide de Dieu elle pouvait répandre l’Évangile dans le monde sur EWTN. Cela tenait du miracle.

Père Frank Pavone
Directeur national de Priests for Life

Mère Angelica m’a encouragé à suivre ma conscience et ne pas laisser quoi que ce soit m’en détourner. Elle m’a appris à être fidèle à l’église, à croire que l’Eglise est plus grande que l’individu, et que les querelles familiales pouvaient se régler sans tourner le dos à sa famille.

Patrick Madrid
Auteur et apologiste

Rapide et perspicace lorsqu’elle parlait de la foi, elle savait vous donner l’impression d’être les seules personnes au monde, ce qui en dit long sur sa bonté. Chaleureuse et pétillante, elle pouvait être réfléchie un instant, puis joyeuse et enjouée la minute d’après.

Le communiqué de presse de sa mort publié par EWTN :

Mère Mary Angelica de l’Annonciation, de l’Ordre des Clarisses de l’Adoration Perpétuelle, est connue à travers le monde en tant que fondatrice du réseau de diffusion catholique EWTN. Elle s’est éteinte ce dimanche de Pâques du 27 mars 2016 au monastère de Notre-Dame des Anges à Hanceville en Alabama aux États-Unis.

Michael P. Warsaw, PDG d’EWTN, a déclaré : « C’est un jour de grande tristesse pour toute la famille d’EWTN. Mère Angelica a toujours incarné, et incarnera toujours EWTN, réseau dont elle fut la fondatrice. Face à la maladie et à la souffrance, mère Angelica a répondu par la joie et la persévérance dans la prière, illustrant ainsi à la perfection l’esprit franciscain qui lui était si cher. Nous rendons grâce à Dieu pour mère Angelica et pour le don de son extraordinaire vie. »

Sa vie avec Jésus Christ

Née Rita Antoinette Rizzo dans l’Ohio en 1923, elle entre dans l’Ordre des Clarisses de l’Adoration Perpétuelle à l’âge de 21 ans en 1944. En janvier 1947, elle fait sa première profession et en janvier 1953, sa profession solennelle. En 1956, alors qu’elle s’apprête à subir une délicate intervention chirurgicale de la colonne vertébrale, elle fait la promesse suivante à Dieu : si Il lui permet de marcher à nouveau, elle construirait un monastère dans le sud de la région. Ce sera chose faite en 1962 avec Notre-Dame des Anges à Irondale.

Sa vision de l’enseignement de la foi catholique prend alors véritablement forme. Elle organise des débats de paroisse, publie des livrets et ouvrages, puis se tourne vers la radio et la télévision. C’est ainsi qu’en 1981 elle lance officiellement la chaîne EWTN (Eternal Word Television Network), exclusivement financée grâce aux dons des téléspectateurs.

Sa création: EWTN

34 ans plus tard, EWTN est le plus grand réseau de diffusion catholique au monde, avec ses onze chaînes télévisées dans plusieurs langues qui rayonnent dans plus de 264 millions de foyers à travers 145 pays et territoires. EWTN c’est également des plateformes radiophoniques, des réseaux de diffusion en ligne et numériques, des services d’actualités mondiales et un groupe d’édition. Connue pour son sens de l’humour et sa capacité à communiquer en toute simplicité la foi catholique auprès de tous les publics, sa fameuse émission télévisée « Mother Angelica Live » est lancée en 1983. Mère Angelica fonde également la communauté des Franciscains Missionnaires du Verbe Éternel à Irondale.

En 1995, mère Angelica, inspirée par Dieu, commence la construction d’un nouveau monastère et du sanctuaire du Saint-Sacrement d’Hanceville sur un site de près de 400 hectares, tous deux inaugurés en 1999. Le sanctuaire demeure à ce jour l’un des sites touristiques les plus visités de l’état de l’Alabama. Elle fut même décrite par le Time Magazine en 2000 comme « sans aucun doute, la femme catholique la plus influente des États-Unis ».

La maladie l’emportera

Mais à la veille de Noël 2001, mère Angelica subit un accident vasculaire cérébral. Dès lors, elle perd la parole et sa santé commence à décliner. En 2009, le pape Benoît XVI lui remet la prestigieuse médaille Pro Ecclesia et Pontifice en reconnaissance de son extraordinaire service à l’Église catholique. Mère Angelica passe ses dernières années dans la prière et le silence, aux côtés des sœurs du monastère qu’elle bâtît à Hanceville. Ses funérailles seront célébrées le 1er avril au sanctuaire du Saint-Sacrement d’Hanceville. Elle sera ensuite inhumée dans la crypte de l’église.

Le nombre de places étant limité au sein du sanctuaire, seuls les invités pourront assister à la messe. Mais la place du sanctuaire accueillera l’ensemble des personnes souhaitant se recueillir. La messe sera diffusée sur EWTN.

EWTN a mis en ligne un livre du souvenir. Vous le trouverez ici.

Tags:
mère angelica
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement