Aleteia logoAleteia logoAleteia
Vendredi 19 avril |
Saint Expédit
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

Pâques à Singapour : plus d’un millier d’adultes vont être baptisés

web-christians-singapore-mass-candle-c2a9-lawrence-wee-shutterstock.jpg

Louise Alméras - publié le 26/03/16

Lors de la vigile pascale, ce 26 mars, 1 127 fidèles recevront le sacrement du baptême et rejoindront la communauté catholique toujours croissante du pays.

La cité-État asiatique est une véritable plaque tournante commerciale et financière, où la démocratie autoritaire côtoie l’une des économies les plus libérales au monde. Dans ce contexte, la liberté de choisir sa religion a suivi. Les catholiques sont désormais en deuxième position après les bouddhistes, soit environ 360 000 fidèles. La veillée de Pâques est toujours l’occasion d’assister à l’aboutissement d’un chemin personnel, où le sacrement du baptême est reçu à un âge avancé contrairement à celui plus traditionnel qui suit la naissance.

Il faut remonter en 1825 pour trouver la première église catholique fondée par la Mission portugaise. Depuis, certaines paroisses ont du mal à faire face au nombre de fidèles, tous les moyens sont pris pour leur permettre de suivre les célébrations : écrans télévisés, travaux d’agrandissement et constructions de nouvelles églises. On compte au total 31 églises et le double de personnes impliquées dans chaque office, parmi lesquelles une trentaine de chanteurs, ceux qui distribuent la communion et le personnel à l’accueil. Une telle mobilisation a rejailli sur le reste de la population déjà croyante, puisque “devenir catholique à l’âge adulte à Singapour, équivaut la plupart du temps à quitter une religion pour en rejoindre une autre”. En effet, les non-croyants sont aussi très nombreux (18,5 % pour 19% de chrétiens) dans le pays.

Si cette décision d’entrer dans l’Église n’est pas anodine, les catéchumènes ne sont pas seuls dans leur démarche, accompagnés durant plus d’un an par des laïcs formés à cette fin et un prêtre. Le Père B. Saint Girons y est missionnaire des MEP depuis plus de dix ans, il remarque que “la découverte de Jésus et d’une communauté qui donnent du sens à la vie” participe du choix des futurs baptisés. L’un d’eux, David Ratnagopal, témoigne de son parcours de conversion avant de prendre cette décision. “Je connais ma femme depuis 36 ans, explique l’homme de 56 ans, elle est née catholique et a une foi très forte. Pendant toutes ces années, elle ne m’a jamais poussé à devenir catholique. Je ne savais pas qu’elle priait pour moi pendant tout ce temps-là. Le jour est enfin arrivé, l’année dernière, où mon fils m’a demandé de venir à un cours Alpha. À partir de là, j’ai continué à cheminer et j’ai vécu un moment de rencontre intense avec le Seigneur lors d’une retraite.” Un autre, jeune quarantenaire, raconte que son parcours vers la foi a commencé au moment de sa préparation au mariage, il y a un peu plus de 15 ans. Finalement, leurs oreilles se sont ouvertes en même temps que leur cœur.

Ce jour-là, les nouveaux baptisés seront lavés de leurs péchés, grâce à l’eau baptismale qui rappelle celle du Jourdain, ils recevront l’huile sainte du Saint-Chrême en signe de leur triple vocation de prêtre, prophète et roi, et ils renonceront à Satan et au mal.

Ce jour, nous pourrons être témoins de beaucoup de courage.

Tags:
Chrétienssingapour
Vous aimez le contenu de Aleteia ?

Aidez-nous à couvrir les frais de production des articles que vous lisez, et soutenez la mission d’Aleteia !

Grâce à la déduction fiscale, vous pouvez soutenir le premier site internet catholique au monde tout en réduisant vos impôts. Profitez-en !

(avec déduction fiscale)
Pave-Aleteia-Ictus-V2.png
Le coin prière
La fête du jour





Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement