Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 28 novembre |
Sainte Catherine Labouré
home iconActualités
line break icon

Pour l'honneur et le repos des plus humbles des vétérans

John Burger - Publié le 25/03/16

Entre 40 et 50 000 vétérans seraient sans-abri aux États-Unis. Certains vont tomber malades, vieillir et mourir sans amis ni famille.

Ils ont servi l’Amérique, mais qui sera là pour leur rendre hommage lorsque leur dépouille sera portée en terre ? Des étudiants de l’école jésuite et de l’académie de l’Université de Détroit ont essayé de répondre à cette question alors qu’ils accompagnaient trois vétérans sans-abri, et sans famille, jusqu’à leur dernière demeure.

Ils font partie d’un nouveau groupe de l’Université de Détroit appelé Ministère des porteurs de Saint-Joseph d’Arimathie. Les vétérans portés en terre n’étaient pas connus dans leur communauté. Leurs familles s’étaient dispersées ou éteintes, tout comme leurs compagnons de guerre. Mais ils ont servi leur pays, c’est tout ce qui importait. Six étudiants de l’école préparatoire catholique de garçons de Détroit ont accompagné leurs dépouilles jusqu’à leur demeure finale au cimetière national des Grands Lacs de Holly Township.

« Les hommes à qui nous rendons hommage ont risqué leur vie pour leur pays et ce n’est qu’un juste retour », dit Leonard Froehlich, dans un communiqué de presse de l’école. « Il n’y a pas de plus bel hommage que de les accompagner dans leurs derniers moments sur terre… »

Cette initiative lancée par des étudiants a formé plus d’une cinquantaine d’étudiants, en partenariat avec les pompes funèbres locales, et fourni des cercueils. « Le service des étudiants est très important parce qu’ils comprennent comment ils peuvent rendre à des gens de la communauté qui nous ont tant donné », dit le responsable du programme.

« Je sais que ces personnes ont aimé, et que les leurs puissent être là ou pas ne change pas le fait que chacun mérite un enterrement digne », dit Nick Benedetto. « Pendant les funérailles, tout en écoutant les eulogies, j’ai entendu une déclaration très importante : ‘Vous ne connaissiez ces personnes ni de nom ni de vue, mais nous sommes tous là aujourd’hui pour reconnaître leurs services à notre pays’. »

Ce ministère a été inspiré par un autre ministère dans une autre école jésuite, celle de Saint-Ignace à Cleveland. Les ministères dans les deux lycées portent le nom de celui qui s’est porté volontaire pour s’occuper de l’enterrement de Jésus. À Cleveland, le ministère a plus de 500 étudiants porteurs qui officient dans près de 250 funérailles par an. « Notre mission est d’aider ceux qui sont dans le besoin. Nous ne nous intéressons pas uniquement aux vétérans ; la plupart des demandes nous viennent des pompes funèbres qui ont pris des dispositions avec les familles des défunts et se rendent compte que la famille ne peut pas fournir des porteurs. »

Les étudiants de l’université de Détroit sont allés à Cleveland pour voir le programme de Saint-Ignace et pour être formés. « Le programme des porteurs de l’université jésuite de Détroit en dit long sur l’école et les jeunes hommes qui la fréquentent », nous dit un ancien élève des pompes funèbres A. J. Desmond. « Les services qu’ils offrent aux moins fortunés sont un hommage à la dignité des individus cachés aux vues de notre société. » Avant de se rendre aux pompes funèbres, les porteurs se rassemblent pour prier pour le défunt, partent ensemble en voiture, suivent la procession funéraire, portent le cercueil jusqu’à la tombe et partagent les prières funèbres. De retour à l’école, ils réfléchissent à leur expérience dans un esprit de prière.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement