Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!
Aleteia

Une semaine de remise en forme spirituelle pour vivre Pâques en champion !

© Public Domain
Partager

Nous fêterons la résurrection du Christ ce week-end. Comme un sportif se préparant à une grande épreuve, Aleteia vous propose un programme de remise en forme spirituelle.

Mercredi 23 mars – Jour 1 du programme

Objectif : se confesser

Vous n’êtes pas allés vous confesser depuis plusieurs mois (années ?). La fête prochaine de Pâques doublée de l’année de la miséricorde dans laquelle le pape François a lancé toute l’Eglise constituent deux arguments de poids pour recevoir le pardon de Dieu. Début mars, le pape a justement demandé  aux prêtres que rien n’empêche ceux qui en portent le désir de se confesser : ni « les horaires et les programmes », ni « les règles humaines, si elles sont plus importantes que le désir de pardon », ni « nos rigidités qui pourraient maintenir loin de la tendresse de Dieu ». Renseignez-vous auprès de votre paroisse : c’est l’heure du grand ménage de printemps !

Jeudi 24 mars – Jeudi Saint – Jour 2 du programme

Objectif : participer à la messe chrismale

Non, la messe chrismale n’est pas réservée au seul clergé de votre diocèse. Au contraire, assister à cette célébration au cours de laquelle le saint chrême est consacré est une manière de manifester notre unité entre catholiques d’un même lieu. Ainsi, il s’agit de la seule messe du jour célébrée dans le diocèse. De même, au cours de cette messe, les prêtres renouvellent les vœux de leur sacerdoce. Ils apprécieront certainement d’être entourés de leurs paroissiens et de sentir leur proximité. Un beau cadeau à leur (se) faire ?

Vendredi 25 mars – Vendredi Saint – Jour 3 du programme

Objectif : (re)voir La Passion du Christ, le film de Mel Gibson

« Depuis quatre ans, après l’office de la croix, j’ai pris l’habitude de visionner la Passion du Christ. Cela me permet d’entrer encore plus profondément dans le mystère pascal », témoigne Marc, jeune père de famille âgé de 35 ans. Critiqué à sa sortie en 2004 pour la violence de ses images, le film de Mel Gibson a le mérite de faire comprendre quelles souffrances le Christ a enduré pour nous libérer de l’emprise du péché.

Pour la petite histoire, l’acteur jouant Barrabas dans le film de Mel Gibson s’est converti au christianisme suite au tournage.

Samedi 26 mars – Samedi Saint – Jour 4 du programme

Objectif : vivre le Samedi Saint

Alors que le récit de la Passion et de la mise au tombeau du Christ s’achève, bien souvent nous nous tournons un peu vite vers la veillée pascale. Un peu vite car l’Église invite à faire silence en ce temps de deuil. Le Samedi Saint est ainsi le seul jour de l’année sans messe. Seule la prière des heures est maintenue. « Le Samedi Saint est le jour où Dieu est caché », rappelait en 2010 le pape Benoît XVI dans une méditation dont la lecture pourrait nourrir utilement cette journée particulière.

Dimanche 27 mars – Dimanche de Pâques – Jour 5 du programme

Objectif : Assister à la messe du matin de Pâques

Pas facile de reprendre le chemin de l’église alors que la veillée pascale s’est souvent achevée tard dans la nuit ! La messe du jour de Pâques en est pourtant la suite, son écho. « Habituellement, je n’assistais qu’à la veillée pascale, trouvant que c’était déjà pas mal ! », s’amuse Laurent. « Mais l’année dernière, j’ai vécu tellement intensément la veillée que j’ai eu envie d’assister à la messe du dimanche de Pâques. Je souhaitais retrouver le Christ au plus vite ! Comme avec ma fiancée lorsque je l’appelle alors que nous venons à peine de nous quitter », sourit le jeune homme.