Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 01 décembre |
Saint Eloi
home iconCulture
line break icon

Césâmes : Voir le Monde avec les yeux du cœur

Louise Alméras - Publié le 20/03/16

Césâmes est un "do tank" rassemblant des artistes et des créatifs de tous horizons autour d’une communication engagée dans une démarche anthropologique.

La genèse de ce projet d’ « appel à création sur une thématique particulière », en anglais Do tank,  vient du constat de l’importance croissante du visuel et de son impact sur notre perception des événements. Césâmes veut donc soutenir une « réflexion de société collégiale et proactive », « ouvrir un dialogue par l’image » et « contredire ceux qui voudraient considérer [l’homme] comme un animal sans dignité spirituelle ni avenir éternel ».

Le jeune professionnel de la communication digitale et artiste Émile Duport est à la source de cette initiative. Il porte à son actif plusieurs projets porteurs de sens, souvent ambitieux et jamais vains, et continue dans cet élan pour mettre au diapason son énergie et celle des autres.

Le but est d’exercer une influence culturelle constructive, par le biais d’une iconographie de haute qualité, pour expliquer les enjeux sociétaux qui concernent l’homme et affûter le discernement du public à leur égard, « en particulier sur ceux qui peuvent être l’occasion d’une menace à l’endroit des plus faibles. »

E- Cube par Marc-Antoine Mouterde et Jean-Guillaume Le Roux

Sa motivation est de « Révéler l’homme à lui-même », en permettant aux publics du collectif de se construire librement et personnellement des convictions qui iront dans le sens du bien commun pour (re)trouver le sens de l’Homme.

Les moyens employés sont une plateforme web, un affichage dans l’espace publique et une galerie éphémère, qui a vocation à devenir permanente, où seront exposées les meilleures œuvres des workshops*organisés par le collectif.

Par exemple, le thème du dernier workshop, #HERO, demandait aux participants de se poser les questions suivantes : « Quel idéal de l’homme voulons nous promouvoir ? Un homme diminué qui rêve d’être augmenté ou un homme habité et qui désire se donner à lui-même et aux autres ? » afin de « définir et illustrer les constituantes d’une sainteté contemporaine. »

Pour contribuer, il suffit d’être créatif ou artiste. Si vous voulez vous exprimer en dehors de votre cadre professionnel ou mettre votre talent au service des questions de notre temps et du beau, n’hésitez pas à créer votre profil sur la plateforme.

Qui est vraiment super? Par ASHO

Le collectif compte à ce jour 108 membres, principalement des designer-graphiques mais également des illustrateurs, peintres, photographes ou encore auteurs. Si son travail se développe comme il le mérite, peut-être pourrons-nous bientôt nonchaloir dans les villes, surfer sur Internet, tout en pouvant garder son âme avec soi — et non la préserver —, voire même l’enrichir ?

* Structure d’intelligence collective à dimension opérationnelle

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
messe avec masques
Agnès Pinard Legry
Les églises sont "des lieux de contamination"...
WEB2-JEAN CASTEX-AFP-000_8VX2FV.jpg
Xavier Patier
Messe à 30 personnes : le mépris, ça suffit !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement