Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Quelle est l’originalité de la vision chrétienne sur la communication ?

Partager

Le christianisme est une tradition de la communication : il développe une vision de la communication juste et pleinement efficace, c’est-à-dire qui ne se réalise pas au sens superficiel et caricatural de la « com’ », mais dans le sens d’une communication vraie qui touche les êtres en profondeur.

• 1. Communication et communion sont liées : ces deux mots ont la même étymologie, qui est mettre en commun, et il faut retrouver cela. La communication qui met en œuvre la relation n’est pas quelque chose de superficiel : l’homme est créateur du monde dans lequel il vit, et c’est par sa communication qu’il a vocation à créer la communion entre les hommes et qu’il peut se mettre au service de ce qui est beau, bon et vrai.

• 2. La communication est une mise en œuvre de la relation à l’autre, qui est essentiellement une relation de personne à personne. Il s’agit de « prendre soin de l’autre », d’être responsable de l’autre, de se mettre à son service. « Aime ton prochain comme toi-même » veut dire aimer son prochain comme on s’aime soi-même et lui accorder autant d’importance qu’à soi-même, mais cela suppose que l’on s’accorde également de l’importance : « Ne te dévalorise pas, ne te détruis pas intérieurement, espère en toi malgré tout ». « Aime ton prochain et toi-même. »

• 3. L’autre est aidé, sauvé ou bien affecté, blessé et même détruit par la communication. La bonne communication fait grandir l’autre en humanité, fait croître les richesses qu’il porte en lui, et les lui fait même découvrir, car souvent il ne les connaît pas. Mais la communication doit pour cela être authentique, vraie, respectueuse des autres et de soi-même.

• 4. La Bible est une histoire de communication établie, rompue, restaurée, jusqu’à l’Incarnation qui est une rencontre profonde avec Dieu qui s’approche de nous et nous parle, nous rejoint et entre en relation plénière avec nous : « Ce qui était dès le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé, ce que nos mains ont touché du Verbe de vie » (1 Jean 1,1)

• 5. Le Christ, communicateur et médiateur par excellence, restaure la communication véritable : c’est lui qui met en relation Dieu et les hommes, la terre et le ciel, les hommes entre eux, les hommes et la création. Il est au centre de tout : « Quand deux ou trois sont réunis en mon nom, je suis là, au milieu d’eux » (Matthieu 18,20).

Pour en savoir plus, c’est ici

Pour en savoir beaucoup plus, c’est là

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]