Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 24 novembre |
Saints Martyrs du Vietnam
home iconPolitique
line break icon

Jean-Louis Debré ou l'anticléricalisme cabotin

© PATRICK KOVARIK / AFP

President of the Constitutional Council Jean-Louis DebrÈ poses for a photograph with a bust of Marianne, the national symbol of the French Republic -"Triumph of the Republic"-, at the Constitutional Council located in the Palais Royal in central Paris, on February 9, 2016. French caricaturist Jacques Faizant created the depiction of Marianne in 1991, "Marianne de Faizant" . / AFP / PATRICK KOVARIK / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY MENTION OF THE ARTIST UPON PUBLICATION - TO ILLUSTRATE THE EVENT AS SPECIFIED IN THE CAPTION

Alexandre Meyer - Publié le 11/03/16

Quand l'ancien président du Conseil constitutionnel récite avec gourmandise sa prière républicaine favorite.

« Salut Marianne pleine de force, le peuple est avec toi. Le fruit de tes entrailles, la République, est béni. Sainte Marianne, délivre-nous, vierge de la liberté, des rois et des papes. Ainsi soit-il. »

« Parfois, devant ses visiteurs et devant Marianne – dont le buste coiffé d’une étoile est posé au premier palier de l’aile du Palais-Royal cise rue Montpensier – il lit ce poème d’un révolutionnaire anonyme, une prière républicaine… » Cette passion de Jean-Louis Debré pour les bustes et les incantations révolutionnaires, c’est France Info qui nous la révèle, au détour d’un reportage signé Yaël Goosz qui suit pas à pas l’ancien président du Conseil constitutionnel dans son état des lieux de la vénérable maison à l’heure d’en rendre les clés.

L’auditeur apprendra justement que l’ancien président du Conseil constitutionnel se promenait avec le trousseau de clés de la bâtisse, attentif aux économies d’énergies : « Le soir j’éteins les lumières, je regarde s’il n’y a pas une ampoule cassée… ». Le bon sens au pouvoir a parfois du bon : les dépenses de la maison ont baissé de 25% au cours de son mandat. La conversation s’engage alors sur une décision rendue par le Conseil au sujet du « mariage pour tous », qui a marqué les souvenirs de son président et les annales de l’institution. « La question que nous ne devions pas nous poser, c’est : est-ce que c’est bien ou est-ce que c’est mal. Le Conseil n’est pas une autorité religieuse ou morale. » La religion, encore.

Le mandat de Jean-Louis Debré a expiré officiellement vendredi soir dernier. Il cède son fauteuil de juge suprême de la constitutionnalité de nos lois à l’ancien Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius. La fin de neuf ans de magistrature et d’une longue carrière pour le fils de Michel Debré, rédacteur de la Constitution de la Ve République. Si le cinéma veut bien de lui, l’homme politique se verrait bien à l’écran, confesse-t-il. Si possible devant la caméra d’un cinéaste qu’il affectionne : Bertrand Tavernier. Le réalisateur se laissera peut-être convaincre, lui dont le dernier film La Princesse de Montpensier parle de guerres… de religion, bien entendu.

Tags:
conseil constitutionnellaiciterepublique
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
L'ultime enregistrement de Michael Lonsdale s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement