Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Ils ont fait le choix de vivre l’abstinence avant le mariage et… en témoignent !

Partager

Deux couples et un célibataire ont souhaité témoigner sur l'abstinence avant leur mariage sur le plateau de l'émission « C'est mon choix » de la chaîne Chérie 25.

Rémi, Agathe et Étienne, Guillaume et Virginie ont témoigné dans l’émission d’Évelyne Thomas, « C’est mon choix » sur leur décision de vivre l’abstinence avant l’engagement du mariage. Agathe et Étienne ont une vingtaine d’années. Ils se marient cet été. Rémi a le même âge et sort avec une fille depuis quatre mois. Guillaume et Virginie ont une quarantaine d’années, sont mariés depuis 16 ans et ont six enfants. Avant leur mariage, ils ont d’abord eu un bébé avant de vivre une période d’abstinence. Au début de l’émission, rires gras et remarques cinglantes ont laissé la place au silence et à l’envie, pour certains spectateurs, de poser le même choix que ces invités hors du commun.

Évelyne Thomas : Dans le monde où on vit, c’est compliqué de trouver la bonne personne. Il faut tester avant pour savoir si l’autre convient. 
Agathe et Étienne : Nous sommes ensemble depuis sept ans et nous nous connaissons très bien. Du coup, nous aimerions attendre de nous donner une parole avant de poser les actes. Nous voulons vivre la relation physique comme un cadeau que nous nous offrirons le jour de notre mariage.

La relation physique est importante dans un couple. Vous voulez dire que le sexe tue l’amour ?
Agathe et Étienne : Non, il ne le tue pas mais si il est dénaturé cela peut être « emmerdant ».

Guillaume et Virginie : À part les plages de nudistes, comment sont les gens sur la plage ? En maillot. Pourquoi sont-ils habillés comme cela ? Nous avons une pudeur inscrite en nous. Si nous protégeons cela, c’est parce que c’est un lieu spécial dans le corps. Le fait d’attendre, c’est préserver ce lieu spécial.

Vous savez qu’en région parisienne, un couple sur trois divorce ? Vous pouvez vous tromper de personne si vous n’avez pas fait l’amour avant le mariage…
Étienne et Agathe : Je ne pense pas que vivre la chasteté avant le mariage soit la première cause de divorce aujourd’hui. En réalité, très peu de couples font ce choix. Je pense qu’aujourd’hui il faut réinventer le couple d’une manière ou d’une autre. Les crises de couples sont terribles et ce combat que nous menons aujourd’hui, il nous aidera à rester solide pour le reste de toute notre vie.

Vous êtes un peu maso quand même, profitez un peu de la vie ! vous perdez du temps à attendre….
Guillaume et Virginie : En montagne, tu as ceux qui arrivent plus tôt en haut et y vont en téléphérique. Puis tu as ceux qui arrivent plus tard après être monté à pieds. Ils auront mis plein d’efforts pour y arriver mais ils auront savouré le temps qu’ils ont mis et ces efforts. Au final, tout le monde a la même vue mais pas la même satisfaction pour la voir. C’est cela, le choix de ceux qui choisissent de ne pas faire l’amour avant le mariage.

Je sais pas comment vous faites les garçons !
Guillaume et Virginie : Il faut arrêter de dire que les hommes sont obsédés sexuels. Vivre l’abstinence après avoir déjà posé les gestes, c’est difficile car le corps a de la mémoire mais c’est possible. On a redécouvert certains gestes comme celui de se prendre la main et de s’embrasser. Cette abstinence nous a déliés de notre libido pour poser librement le choix du mariage.

Rémi : Moi, je fais aussi le choix de ne pas me masturber. Je trouve que c’est un acte qui perd de son sens car il n’y a pas d’amour. Du coup, cela renferme sur soi-même. J’ai des combats et je me relève même si ce n’est pas facile.

Mais alors, comment vous faites pour tenir ?
Rémi : Je prie et cela m’aide beaucoup. Il y a aussi le groupe d’amis et un environnement sain.

Étienne et Agathe : Déjà, on dort pas ensemble. Sinon, ça serait trop difficile pour nous. On apprend à en rire entre nous pour dédramatiser et on en parle avec humilité.

Guillaume et Virginie : c’est très difficile mais cela demande de la volonté et cela en vaut la peine ! Généralement, les gens sont d’accord pour s’entraîner pour le sport mais pour l’amour, ils ont moins envie de faire des efforts ! Et pourtant, cela en vaut la peine ! Cela a structuré notre couple.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]