Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 28 janvier |
Saint Thomas d'Aquin
home iconFor Her
line break icon

Quelques conseils pour aider vos ados à mieux dormir

© Stocksy

Caryn Rivadeneira - Publié le 10/03/16

Quel que soit l’âge des enfants, l’heure du coucher semble être une bataille perpétuelle pour les parents.

Nous luttons pour que nos enfants aient le nombre d’heures de sommeil dont ils ont besoin. Et nous avons raison, notamment lorsqu’il s’agit d’ados, qui plus que quiconque ont besoin de sommeil.

Une nouvelle étude confirme ce que beaucoup d’entre nous supposaient : les élèves qui dorment mieux obtiennent de meilleures notes. Les élèves du secondaire qui se couchent à 22 h ou 23 h ont en moyenne de meilleures notes que ceux qui se couchent plus tard.

Les lycéens (même les plus jeunes) peuvent avoir un emploi du temps surchargé avec beaucoup de devoirs et d’activités, et il ne leur est pas toujours facile de se reposer correctement. On ne peut pas leur dire de monter se coucher et d’éteindre la lumière, alors qu’ils ont des devoirs à terminer et des examens à préparer. C’est la raison pour laquelle nous vous proposons quelques moyens pour aider vos enfants à avoir les heures de sommeil dont ils ont besoin, et les notes qu’ils méritent.

Fixez des délais

La vie professionnelle des adultes est jalonnée de délais. Alors pourquoi ne pas en instituer à la maison ? Fixez une heure à laquelle les devoirs doivent être terminés. Promettez même une récompense. Les délais aident les élèves à bien planifier leur temps tout en leur permettant d’avoir un moment pendant lequel ils peuvent déconnecter avant d’aller se coucher. Bien entendu, il peut y avoir des exceptions. Les enfants oublient, prennent du retard et traînent. Inutile de stresser si quelquefois votre ado est encore en train de terminer ses devoirs à 23 h ; mais avec un délai qui s’applique de manière générale, ces exceptions se feront de plus en plus rares.

Éteignez tous les équipements électroniques

C’est une décision qui peut paraître cruelle et inutile, mais insistez pour que les téléphones et équipements électroniques soient éteints, afin d’aider vos enfants à s’endormir. Ce que vous lisez et regardez sur votre téléphone stimule votre cerveau, ce qui ne favorise pas un endormissement rapide. Une lumière d’ambiance bleutée fait croire au cerveau qu’il fait jour.

Un conseil de pro : ne soyez pas rigide. Élaborez avec votre enfant un plan pour fermer l’ordinateur et arrêter le téléphone au moins 20 minutes avant de s’endormir. Et soyez souples. Nous avons tous, de temps à autre, besoin d’envoyer un texto de dernière minute.

Ouvrez vos livres

Soyons juste : à une certaine heure, ce ne sont pas seulement nos enfants mais nous tous qui devons éteindre et ouvrir nos livres. La lecture est non seulement extrêmement agréable, mais elle est reposante. Toutefois, il faut choisir ses lectures. Certaines histoires nous garderont éveillés plus longtemps, réveillant la peur du monstre sous le lit.

Faites attention à ce que vous mangez

Nous savons tous que la caféine empêche de s’endormir tôt, mais cela est également vrai pour d’autres aliments que l’on n’aurait pas suspectés comme la sauce tomate, le chocolat au lait. Donc attention à ce que vos enfants mangent le soir, notamment à ce qu’ils grignotent après le dîner. Évitez ce qui énerve et optez pour des aliments qui favoriseront un endormissement rapide.

Priez

Nous ne disons pas que prier est ennuyeux, mais partager nos frustrations, nos chagrins, et nos inquiétudes avec Dieu et demander sa Miséricorde nous permet de lâcher prise et de nous relaxer. Prier calme l’esprit et le corps. Quel cadeau que d’apprendre aux enfants de finir la journée par une prière. Et prier pour une bonne nuit de sommeil n’est jamais une mauvaise idée.

Tags:
adolescenceconseilsdormirEnfants
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Tzachi Lang, Israel Antiquities Authority
John Burger
Une pierre portant l'inscription "Christ, né de de Marie" retrouv...
2
jeunesse et covid
Jeanne Larghero
Face au coronavirus, jouer la sécurité ou tenter le risque ?
3
Domitille Farret d'Astiès
Faustine et Bérénice partent à pied vers Jérusalem sans un sou en...
4
WEB2-Rene-Regalado-diocese-of-malaybalay.jpg
Agnès Pinard Legry
Philippines : le père René Regalado abattu de plusieurs balles da...
5
Xavier Patier
Séparatisme: "On vise la mosquée radicale et l’obus tombe sur l’é...
6
étudiante
Marzena Devoud
Le kit de survie spirituelle des étudiants confinés
7
Domitille Farret d'Astiès
Partir en mission en Inde, la formidable aventure de la famille C...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement