Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Jeudi 29 octobre |
Saint Narcisse
home iconAu quotidien
line break icon

Ô passion fugace ! Comment sauver l'amour ?

© Oleh Slobodeniuk / Flickr

https://www.flickr.com/photos/ualucky/12287872864/in/photostream/

Por tu matrimonio - Publié le 10/03/16

Rien n'existe de si furtif et d'éphémère que le sentiment amoureux...

Toute relation de couple passe par différentes étapes qui se reflètent dans la façon dont les deux personnes vivent et expriment leurs émotions. Beaucoup l’oublient et pensent que maintenir la passion et l’amour c’est essayer de vivre ce qu’ils ont connu au début de leur histoire commune, lorsque la jouissance des sensations corporelles et émotionnelle leur paraissait si intense.

Cependant, c’est une illusion et une pure folie. Rien n’est plus fictif et passager que le sentiment amoureux. Et rien n’est plus fragile que l’amour. Les sensations vécues par les amoureux sont dues à des phéromones qui subsistent dans l’organisme pendant quelques mois ou quelques années (« L’amour dure trois ans… », dit-on). Elles font naître le plaisir, suscité par l’excitation que cette personne suscite quand elle nous caresse, nous parle à l’oreille ou se trouve à nos côtés.

En revanche, les sensations de bien-être et de plaisir qui proviennent de l’intimité, de l’union profonde de deux êtres qui s’aiment réellement sont intenses, et peuvent continuer à se renforcer tout au long de la vie. Promouvoir l’intimité c’est créer un cadre de vie conjugale où chacun peut être lui-même, exprimer ses sentiments, avoir la sensation que l’autre le comprend, et le lieu où s’exprime une sexualité épanouie.

La clé d’un mariage heureux c’est de réunir deux personnes qui cultivent et protègent le trésor de leur intimité. C’est l’acceptation et la découverte permanente de l’autre, et chaque couple doit pouvoir trouver son propre chemin vers une intimité devenue commune, qui se conjugue. Petits conseils :

Comment favoriser la croissance de l’amour et de l’intimité :

  • Évitez de chercher à définir l’autre ou ses attitudes à tout prix car c’est le cataloguer et il finira par agir comme il a été défini. Vous n’êtes pas « spécialiste de sa vie », ni médecin, ni juge.
  • Donnez-vous la possibilité de découvrir de nouveaux aspects chez l’autre : « Une relation intéressante est une relation dans laquelle le couple en apprend de plus en plus sur l’autre » (A. Van Steenwegen).
  • Faites du dialogue l’occasion de connaître l’autre davantage, sans vous concentrer seulement sur les problèmes pour discuter ou pour se mettre d’accord. Parlez aussi du positif.
  • Cherchez toute occasion pour faire sentir à l’autre qu’il est la personne la plus importante de votre vie.
  • Surprenez l’autre avec détails ou des gestes d’affection.
  • Essayez toujours de répondre aux besoins de l’autre : ceux qu’il exprime et ceux qu’il a du mal à exprimer.
  • Écoutez l’autre sans supposer d’entrée ce qu’il veut dire.
  • Ne définissez pas la relation par les difficultés, mais concentrez-vous davantage sur les points forts qui unissent deux personnes.
  • Cultivez les moments de loisirs en commun.
  • Cultivez les amitiés avec des couples positifs qui vous permettront d’enrichir votre propre relation.
  • Croyez toujours à la bonne volonté et aux bonnes intentions de l’autre.
  • Brisez les cycles ou la monotonie en ayant des gestes surprenants comme embrasser l’autre quand il ne s’y attend pas, l’attendre à la sortie du bureau comme à l’époque des fiançailles.
  • Évitez de faire la liste des erreurs que l’autre commet et qui vous semblent similaires les unes aux autres pour ne pas avoir le sentiment en cas de difficultés de « vous retrouver sans cesse dans la même situation », c’est-à-dire une impasse.
  • Priez pour le couple et pour que votre amour pour l’autre grandisse toujours.
  • Demandez l’aide d’un professionnel (psychologue, conseiller conjugal…) quand vous le sentez nécessaire.

Comment empêcher la relation de progresser :

  • Croire que nous connaissons déjà tout de l’autre.
  • Arrêter de conquérir le cœur et de capter l’intérêt de l’autre.
  • Définir la personne par ses erreurs ou ses limites, ou par l’image que nous nous faisons d’elle.
  • Refuser de croire au pouvoir du dialogue.
  • Dépasser les limites du respect avec des humiliations, insultes, moqueries.
  • Croire que la tendresse ou la passion entre deux personnes ne sont plus possibles.
  • Arrêter de proposer des solutions pour partager des loisirs ou activités.
  • Inclure la famille dans les discussions ou les décisions du couple.
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
AmourconseilsCouple
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
NIEMOWLĘ
Mathilde de Robien
Ces prénoms féminins qui portent en eux le sc...
Timothée Dhellemmes
En Europe, les lieux de culte se reconfinent ...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
KOMUNIA ŚWIĘTA
Mathilde de Robien
A.R.D.O.R., un bel acrostiche pour savoir com...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement