Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Le style vestimentaire des peuples de la Bible enfin décrypté

Partager

Des tissus vieux de 3 000 ans ont été découverts en Israël, préservés par le désert aride.

Une nouvelle découverte dans le désert du sud d’Israël « affirme » les écrits bibliques, déclare un membre de l’équipe d’archéologues qui a mis à jour des fragments de tissu vieux de 3 000 ans.

Le Religion News Service indique que ces fragments « remarquablement préservés », excavés par des archéologues israéliens, étaient accompagnés de cuir et de graines datant de l’époque des rois bibliques David et Salomon. Ceci est la première découverte de tissus datant du Xe siècle av. J.-C., ce qui « fournit pour la première fois la preuve matérielle de ce que les habitants de la Terre Sainte portaient », a déclaré Erez Ben-Yosef, l’archéologue en chef de l’équipe de l’Université de Tel Aviv qui a effectué ces fouilles, fin janvier et février, dans les anciennes mines de cuivre de Timna dont beaucoup pensent qu’elles se situent sur le site des mines du roi Salomon. Les fragments, de 5 cm seulement de côté, sont des restes de vêtements, tentes, cordes, cordons et sacs. Ils ont été protégés par les conditions d’aridité extrême de Timna.

Ben-Yosef a déclaré que ces tissus fournissaient des informations nouvelles et importantes sur les Édomites, les descendants d’Esaü, souvent en guerre contre Israël, qui exploitaient les mines de Timna. « Les tissus de luxe habillaient les artisans hautement qualifiés et très respectés qui géraient les fours et étaient chargés de la fusion du cuivre, un processus très complexe. »

Vanessa Workman, membre de l’équipe a déclaré que la Bible hébraïque regorgeait de références aux tissus et à leur teinture : « Le bleu, le vert et le rouge, ce que le Grand Prêtre portait, les tabernacles. Les tissus en lin, en laine » et d’ajouter que cette découverte « corrobore » ce que disent les textes bibliques et « rend vivante la culture désertique de cette époque ».

Pour en savoir plus, rendez-vous sur l’édition en langue anglaise d’Aleteia

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]