Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Quand deux apnéistes rendent visite au Christ des Abysses

Partager

Les célèbres plongeurs Guillaume Néry et Julie Gautier se sont rendus en Italie pour admirer la fameuse statue sous-marine.

Conçu par l’artiste Guido Galletti, le Christ des Abysses est une sculpture monumentale en bronze placée à 17 m de profondeur dans la baie de San Fruttuoso de Camogli dans le nord de l’Italie. Elle mesure près de 2,5 m et pèse 260 kg. Elle a été offerte par l’armateur Costa et installée grâce à l’intervention de la marine militaire italienne, le 22 août 1954.

Semblable à la statue trônant au dessus de Rio de Janeiro, celle-ci représente le Christ les bras ouverts, regardant vers la surface. Sa particularité est qu’elle a été créée à partir de médailles de marins et de sportifs, de cloches, de canons et de parties de bateaux, fondus.

La statue est dédiée à la mémoire des personnes disparues en mer et en l’honneur de ceux qui vouent leur vie à cet élément. Chaque année, le dernier samedi du mois de juillet, une cérémonie est célébrée autour de la statue immergée.

Depuis le 29 juin 1966, une copie exacte se trouve à Key Largo, en Floride, à l’intérieur du premier parc marin du monde, le parc d’État de John Pennekamp Coral Reef. (la ballade aquatique commence à 00:46).

Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]