Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Abonnez-vous à notre newsletter

Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Aleteia

Un théologien nommé Joseph Ratzinger : un des plus grands pédagogues de Dieu

© Jeffrey Bruno
ROME- MAY 2011 : Pope Benedict XVI greets the faithful in Saint Peters Square on the occasion of the Beatification of Pope John Paul II on May 1, 2011 in Vatican City, Rome.
Partager

Lire ou relire Benoit XVI, c’est plonger dans une intelligence de la foi et des Ecritures à la fois très profonde et très accessible.

Grand théologien, Joseph Ratzinger a été et reste un illustre pédagogue de Dieu qui permet à tous les catholiques de mieux comprendre ce qu’ils croient.

Cela fait maintenant plus de trois ans que le Pape émérite Benoit XVI a renoncé à sa charge, le 11 février 2013. Il vit depuis dans le monastère Mater Ecclesiae situé dans les jardins du Vatican et conserve, selon Radio Vatican, toutes ses facultés intellectuelles. Comme le raconte le journal La Croix, il a même reçu le cardinal Barbarin, archevêque de Lyon, avec qui il a évoqué la canonisation éventuelle du cardinal et jésuite lyonnais Henri de Lubac, résistant au nazisme et très grand théologien, que Benoit XVI a bien connu.

L’œuvre de Joseph Ratzinger, qui ne date pas de son pontificat, représente un réel trésor de spiritualité et de théologie. Elle reste un guide majeur et nécessaire pour comprendre la foi catholique et son articulation avec la raison dans le monde contemporain.

Nos confrères de Katholisch.de sont revenus sur quelques-uns de ses principaux ouvrages :

L9782204079525
© Cerf
© Cerf

La foi chrétienne hier et aujourd’hui (1968)

Lorsque, en 1968, le professeur de dogmatique a publié dans un livre son cours d’introduction au christianisme, il ignorait qu’il deviendrait, 40 ans plus tard, le successeur de saint Pierre. Son introduction au christianisme, nommée en français La foi chrétienne hier aujourd’hui, constitue encore aujourd’hui l’un de ses travaux les plus importants. Benoît XVI, qui avait été le conseiller du cardinal de Cologne de 1962 à 1965, pendant le Concile Vatican II, y présente les fondamentaux de la foi chrétienne à partir de la profession de foi des apôtres. Il soulignait déjà que « en ce qui concerne le contenu et le sens de la foi chrétienne, nous sommes aujourd’hui dans un flou d’incertitude comme il est arrivé peu de fois au cours de l’Histoire ».

Dans cet ouvrage, il décrit de manière approfondie l’harmonie nécessaire qui existe entre les Écritures, la Tradition et l’Église d’aujourd’hui. Il développe également le sens profondément spirituel et l’essence de la liturgie ; il montre ce que contient l’image chrétienne de Dieu et la signification théologique de l’Église et de l’histoire des saints.

9782845732995
© Parole et Silence
© Parole et Silence

Foi, vérité, tolérance : le christianisme et la rencontre des religions (2003)

Deux années avant de devenir pape, Joseph Ratzinger avait étudié la relation du christianisme avec les autres religions. Ce livre est en quelque sorte une réponse aux critiques qui avaient été formulées à l’encontre de la déclaration « Dominus Jesus » donnée à Rome par la Congrégation pour la doctrine de la Foi en 2000 et dont il était, en tant que préfet, le signataire. Ce document rappelait le caractère absolu de la vérité du christianisme et tout particulièrement de la foi catholique par rapport aux autres religions.

Joseph Ratzinger appelle dans son livre à respecter profondément la foi des autres croyants tout en conservant une bonne compréhension de ce que dit spécifiquement la foi chrétienne. Il évoque notamment les questions de la compatibilité des différentes cultures et de la paix entre les religions. Il voit dans la promotion de la paix une tâche centrale pour les chrétiens. Mais un dialogue authentique avec les autres religions ne doit pas empêcher d’annoncer la vérité du Christ et de se poser la question cruciale : « Qu’est-ce qui est vrai ? ».

9782081213043
© FLAMMARION

Jésus de Nazareth (2007-2012)

Avec Jésus de Nazareth, Benoît XVI s’est consacré au cœur le plus charnel de la foi chrétienne : le Christ. En trois volumes, il développe à partir des quatre évangiles la signification théologique et spirituelle de la vie tant du Jésus historique que du Fils de Dieu. Les deux sont en effet selon lui inséparables : il montre ainsi les limites de tout un courant d’exégèse qui avait voulu dessiner deux Jésus complètement distincts. C’est dans les évangiles que l’on découvre à la fois le Jésus historique et sa dignité toute particulière de fils de Dieu.

Avec sa trilogie, Benoît XVI montre qu’une unité entre le Jésus de la foi et le Jésus historique donne beaucoup plus de cohérence et de logique que toutes les reconstitutions qui ont été tentées ces dernières décennies. Les Évangiles sont probablement les plus fidèles reconstitutions pour dire et raconter la vie du Christ. L’ouvrage de Benoît XVI est également une invitation à se référer de manière toujours plus intense aux Ecritures.

Dialogues (1985-2010)

Alors préfet de la Congrégation pour la doctrine de la foi, Joseph Ratzinger avait publié deux grands entretiens qui avaient eu un retentissement important. Le premier avait eu lieu avec Vittorio Messori et s’intitula Entretien sur la foi. Benoît XVI y évoque la question de la crise religieuse que traverse l’Occident, le rôle des femmes dans l’Église et l’héritage de Vatican II.

Dix ans plus tard, c’est avec le journaliste allemand Perter Seewald que Joseph Ratzinger réalisa un entretien publié sous le titre Le sel de la Terre et dans lequel il évoque sa propre biographie ainsi que l’état du monde au tournant du troisième millénaire. Il aborde également des thèmes plus compliqués comme le célibat des prêtre ou la morale sexuelle. « C’est la première fois qu’un haut représentant de la curie se montre aussi ouvert et accessible », résume d’ailleurs l’hebdomadaire classé à gauche Der Spiegel.

C’est après l’élection de Joseph Ratzinger au trône de Pierre que le journaliste Seewald le rencontre à nouveau pour un second entretien : Lumière du Monde. En 2010, cinq ans après avoir été élu Pape et en pleine tempête médiatique liée au scandale des abus sexuels sur mineurs, Benoît XVI s’exprime sur les crises de l’Église, la fraternité Saint-Pie-X, le protestantisme, la foi et la société. Il appelle également les catholiques à trouver de nouveaux mots et de nouvelles manières pour mieux se faire entendre et comprendre dans le monde. Peut-être peut-on dire, six ans après, que cet appel a bien été entendu par son successeur, le pape François ?

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]