Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Vivez le Carême autrement avec Aleteia (5/7). « J’ai trouvé la paix, et en même temps la lutte »

STF / AFP
Jacques fesch, 24 ans, fils de banquier, accusÈ d'avoir assommÈ un agent de change de la rue Vivienne le 25 fÈvrier 1954 pour lui dÈrober 300 000 F et d'avoir tuÈ un gardien de la paix, s'apprÍte ‡ rencontrer le juge d'instruction le 4 mars 1954 ‡ Paris. Il sera condamnÈ puis guillotinÈ le 1 octobre 1957. / AFP / STF
Partager

À travers quelques unes de ses citations, découvrez l'immense spiritualité de Jacques Fesch : une véritable leçon d'humilité et de pénitence en ce Carême.

Les extraits qui suivent sont tirés du livre Jacques Fesch, Œuvres complètes, restituant l’expérience bouleversante de Jacques Fesch, criminel repenti et converti au catholicisme. Après avoir tué involontairement un gardien de la paix lors d’un braquage en 1954, le jeune homme, alors âgé de 24 ans, est condamné à mort en 1957. Au cours de ses trois années de captivité, Jacques Fesch, mortifié par son geste, s’est tourné corps et âme vers le Christ. Considéré comme un mystique par beaucoup, un tout autre procès s’est ouvert pour le criminel repenti : celui de sa béatification.

  • « Jésus ne veut pas me torturer, mais Il veut que je L’aime au-dessus de tout, et j’en suis encore bien incapable, puisque tous les jours une main coupable, guidée par une mauvaise conscience, se dirige vers le paquet de gitanes… Il ne faut pas voir l’importance du sacrifice dans la chose sacrifiée, mais dans le prix que nous y attachons. C’est l’amour de sa créature que le créateur de l’univers réclame… Il a soif d’amour ! Avec un peu de volonté on arrive à tout ! Il y a dix jours, je fumais 20 cigarettes, maintenant 10 et la semaine prochaine… peut-être plus du tout ! Je le voudrais bien, j’ai si peu de temps devant moi !… »
  • « Ce soir là, je souffrais réellement pour la première fois de ma vie avec une intensité rare. C’est alors qu’un cri jaillit de ma poitrine, un appel au secours : “Mon Dieu !”, et instantanément comme un vent violent qui passe sans qu’on sache d’où il vient, l’Esprit du Seigneur me prit à la gorge. C’est une impression de force infinie et de douceur. Et brutalement, en quelques heures, j’ai possédé la foi, une certitude absolue… tout est devenu clair en quelques instants. »
  • « Tout ce que nous aimons, Dieu l’aime aussi et Il l’attire à Lui parce que nous demeurons dans Son Amour. Miséricorde infinie… Le Seigneur se plaît à s’établir dans une âme pour en faire l’instrument de salut des autres. Je pense que l’on pourrait comparer une âme à un miroir. Dieu y envoie sa lumière qu’Il réfléchit plus ou moins bien selon sa perfection. »
  • « Tout à coup, j’ai entendu au bas de ma fenêtre, une clé frapper les barreaux. Au lieu de penser que c’était un gardien, sans m’en rendre compte je me suis dit : “C’est le démon !”. Et aussitôt une angoisse épouvantable s’est emparée de moi. Je me suis assis sur mon lit, la main à la gorge pour m’empêcher de crier. J’ai prié tout de suite la Sainte Vierge, et au bout d’une dizaine la paix est revenue. (…) Mon Dieu s’il fallait souffrir une pareille angoisse pour toute l’éternité, je comprendrais mieux l’horreur de l’enfer. »
  • « J’ai trouvé la paix, et en même temps la lutte. »

Cette dernière citation, pour en saisir toute la dimension, peut être mise en perspective avec une autre phrase, du Padre Pio cette fois-ci : « La vie est une lutte mais elle conduit à la Lumière ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.