Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 05 décembre |
Saint Gérald
home iconSpiritualité
line break icon

Les mensonges favoris de Satan

© IMMARELI.ALTERVISTA.ORG

Père Robert McTeigue, SJ - Publié le 26/02/16

Si vous aviez le don de pouvoir les détecter, en quoi votre vie serait-elle différente ?

Si nous avions la possibilité de détecter les bassesses du démon, on imagine parfaitement que nos vies seraient bien meilleures. Nous pourrions envisager notre avenir de façon plus confiante, même en considérant les choix passés qui auraient été faits différemment si nous y avions vu le mensonge.

Considérons à présent cette question d’un point de vue plus spécifique : en quoi nos vies spirituelles seraient différentes si nous pouvions détecter les mensonges de Satan ? C’est une question fondamentale car Jésus décrit le diable comme « un meurtrier dès le commencement » et « le père du mensonge » (Jean 8, 44). En d’autres termes, Satan vit pour voler la vie – la vie du corps par la violence, et la vie de l’âme par le péché. Le premier vol mène à la tombe ; le deuxième à l’enfer.

Depuis la chute, Satan nous ment

Satan dit des mensonges sur Dieu et sur nous. Dès l’Eden, Satan tente de nous convaincre que Dieu ne peut pas nous suffire et que Dieu ne nous offre pas le meilleur. Et depuis la chute de l’homme, Satan nous ment en disant que le péché nous définit et que notre péché peut vaincre et a vaincu Dieu. La racine de ces deux mensonges est double : Dieu n’est pas notre véritable Père et nous sommes des orphelins spirituels sans espoir de trouver un cœur et un foyer accueillant et durable. La force de ces mensonges est aussi persistante que mortelle.

Satan critique constamment Dieu (« Il ne peut que vous décevoir ! ») et nous accuse sans relâche devant Dieu (« Dieu ne peut qu’être déçu par vous ! »). Et si nous n’y prenons garde, (1 Pierre 5, 8) nous croirons ces deux mensonges car nous pouvons les utiliser pour justifier nos péchés et parce que le désespoir et la condamnation sont plus faciles que l’espoir et la conversion.

Que faire ? C’est le Carême mais commençons par nous réjouir : « L’accusateur de nos frères a été précipité ! » (Apocalypse 12, 10). Le nom de Satan signifie « accusateur ».) Nous qui avons été rachetés par le sang du Christ devons affirmer, contrairement aux mensonges de Satan, que ce qui nous définit n’est pas notre péché mais notre baptême et notre adoption spirituelle. Nous sommes des pécheurs à qui le salut et la grâce suffisante du Christ ont été offerts.

Les deux mensonges de Satan

La vérité du sang versé par le Christ pour nous prouve la monstruosité du premier mensonge de Satan. Dieu nous a offert Son seul Fils pour notre salut. Il n’y a pas plus grand don.

Nous pouvons à présent voir toute la malice du deuxième mensonge de Satan. Nous, chrétiens, avons le privilège d’être conformes à l’image du Christ, pour que notre Père retrouve en nous ce qu’Il voit et aime dans Son Fils.

Durant le Carême surtout, nous devons affronter les mensonges de Satan avec la vérité libératrice. Nous ne sommes pas orphelins – nous sommes les héritiers d’un royaume. Nous avons un foyer – le cœur infini d’un père nous attend. Nous ne sommes pas perdus – nous sommes des pèlerins qui passent par cette « vallée de larmes » appelés à une gloire au-delà de notre imagination.

Pour l’amour de Dieu et du prochain, reconnaissants pour la dignité et le destin offerts par le Christ crucifié, contre-attaquons. Repoussons les mensonges de Satan. Insistons sur la vérité de Dieu dans nos paroles, notre culte et notre travail. Nous devons à Dieu, à chacun et à nous-mêmes de dire la vérité.

Tags:
Carêmediablesatan
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
saint sulpice messe
Agnès Pinard Legry
Une nouvelle jauge "contraignante" mais "appl...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
La rédaction d'Aleteia
Benoît XVI : "Le Seigneur m’a retiré la parol...
EMMANUEL MACRON
Henri Quantin
Les catholiques sont des "citoyens exemplaire...
groupe de louange
La rédaction d'Aleteia
Humour : et vous, "parlez-vous le catholique"...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement