Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 24 janvier |
Saint François de Sales
home iconArt & Voyages
line break icon

"Risen" évite le double écueil du déjà-vu et du révisionnisme

La rédaction d'Aleteia - Clémence Vié - Publié le 24/02/16

Au Ier siècle, un centurion romain a pour mission d'enquêter sur la soi-disant résurrection de Jésus de Nazareth pour mettre fin à une insurrection à Jérusalem.

Après La Passion du Christ de Mel Gibson sorti en 2004, un film qui avait fait couler beaucoup d’encre, on pourrait se dire que le sujet de la mort et de la Résurrection de Jésus a déjà été traité sur grand écran. Cependant, Kevin Reynolds nous prouve le contraire avec Risen (La Résurection du Christ, en version française), présenté au grand public le 19 février dernier en Italie et qui met en scène des acteurs tels que Joseph Fiennes (Shakespeare in Love), Tom Felton (connu pour avoir incarné au cinéma Drago Malefoy, le rival de Harry Potter), Peter Firth (Sir Harry Pearce dans MI-5) et Cliff Curtis (Body of Proof).

Ce film, qui sort ce mercredi 4 avril en France, raconte l’histoire de Clavius (joué par Joseph Fiennes), tribun romain aux ordres de Ponce Pilate qui aspire principalement à la richesse et au pouvoir. Lassé par les combats, il se voit confier la mission de retrouver le corps d’un certain Jésus qui a disparu pour éviter que la rumeur d’une résurrection d’un messie juif ne se répande à Jérusalem. Cependant, ce qui était la simple recherche d’un corps se transforme rapidement en une quête de la réalité à travers les yeux d’un homme qui ne croit pas.

https://youtu.be/ZZZobTN2a14

De l’originalité oui, mais pas au détriment des Écritures

À travers la quête de Clavius, personnage historique fictif, Kevin Reynolds a voulu reprendre scrupuleusement les faits bibliques tout en les dévoilant sous un autre jour, un pari réussi. Interrogé par Aleteia au Vatican, Joseph Fiennes a donné un aperçu des coulisses, partageant également son avis personnel sur le film. « Je pense que la réussite de Risen c’est qu’il s’en tient aux Écritures. Je sais que nos producteurs et notre réalisateur ont travaillé assidument avec les communautés chrétiennes sur ce point », révèle-t-il.

Sans être parfait, ce film a toutefois le mérite de mettre en images les événements bibliques avec une certaine fidélité, rejetant la surinterprétation et l’invention. « Nous avons eu tellement de films très conservateurs, ennuyeux comme des cours de catéchisme, révolutionnaires ou au contraire révisionnistes qui n’ont rien à voir du tout avec la Bible… Là, je pense que pour la première fois nous avons peut-être pu trouver un équilibre », ajoute l’acteur britannique.

Toucher croyants et non-croyants, un défi

Marie Madeleine : Ouvre ton cœur et vois ! Clavius : Je ne vois qu’illusion.

Si ce film intéresse avant tout la communauté chrétienne en racontant la partie la plus importante de son Histoire par des images simples et bouleversantes, la question est de savoir s’il attendra également le public non-croyant. De fait, donner à voir la Résurrection du Christ par les yeux de quelqu’un qui ne veut pas croire fait toute l’originalité et l’intérêt de ce film qui porte un message fort.

Pour Joseph Fiennes, Jésus est montré sous son aspect humain dans le film, ce qui facilite la relation que l’on peut avoir avec Lui. Il le sait proche de l’homme puisqu’Il a été soumis à la faiblesse, au doute et à la colère comme chacun de nous. Fiennes estime que « le film sera une réussite si chacun, quelle que soit son histoire, quelle que soit sa religion, que l’on soit croyant ou non, réussit à s’asseoir dans une salle de cinéma et apprécier ce qui est projeté ».

Une réussite cinématographique

En outre, il semble que ce film présente également un intérêt historique et technique indéniable. Manuel de Teffé, directeur et écrivain italien qui avait participé avec Aleteia à l’organisation de l’avant-première du film déclare : « Quand Sony Pictures m’a envoyé le lien pour regarder le film (inachevé), j’ai été frappé, en tant que Romain, par la scène d’ouverture du film, qui est une superbe reconstitution d’une bataille militaire. De plus, les jeux d’acteurs et la qualité des images sont tout simplement excellents, particulièrement dans la scène finale ».

Ce jeu d’acteur, Joseph Fiennes le connaît bien, car un travail énorme se cache derrière la réalisation délicate conçue avec beaucoup de soin pour délivrer un vrai message. Toutefois, cela ne l’a pas empêché de sourire lorsqu’il lui a été demandé ce qui avait été le plus difficile pour jouer Clavius. « Les sandales. Je ne sais pas comment les Romains ont fait pour conquérir le monde avec cela aux pieds ! »

Risen

Voici la liste des cinémas qui diffusent le film de manière certaine à Paris : 
Gaumont Champs-Elysées (8e arrondissement), 
Gaumont Parnasse (14e arrondissement), 
Gaumont Aquaboulevard (15e arrondissement), 
MK2 Bibliothèque (13e arrondissement) et 
Majestic Passy (16e arrondissement).

Tags:
christCinémala résurrection du ChristRisen
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
WEB2-Farah Shaheen-ACN
Agnès Pinard Legry
Pakistan : Farah, chrétienne de 12 ans, enlevée, violée et réduit...
2
Cerith Gardiner
Mariée pendant la pandémie, elle choisit ses grands-mères comme d...
3
Domitille Farret d'Astiès
Le dernier compagnon de Padre Pio est décédé
4
Agnès Pinard Legry
Bioéthique : le texte qui arrive au Sénat a bien changé
5
web2-mgr-chauvet-afp-000_1hh3qc.jpg
Caroline Becker
Mgr Chauvet : "Face au drame de Notre-Dame, le Seigneur m'apprend...
6
I.Media
10 ans après son ralliement à l'Église catholique, un ancien évêq...
7
Domitille Farret d'Astiès
Sans-abri, "Neneuil" a eu une fin de vie royale
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement