Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

La doyenne des religieux du monde fête ses 109 ans

YOU TUBE
Partager

Le secret de sa longévité ? "Écouter la voix du Christ et être docile à Sa volonté. Pendant toute ma vie, j’ai toujours pensé : là où le Seigneur me met, c’est cela la bonne place pour moi."

Un anniversaire peu commun : Sœur Candida Bellotti, toujours en pleine forme, a fêté ce matin ses 109 ans, dont 85 ans de vie religieuse, avec ses coreligionnaires camilliennes du couvent de Lucques, au Nord-Ouest de l’Italie.

La « doyenne des religieux du monde » est devenue une célébrité en Italie depuis qu’elle a été reçue par le pape François pour son 107e anniversaire, en 2014. Elle avait alors impressionné les journalistes qui l’avaient interviewée par son énergie et son humour… qu’elle n’a apparemment pas perdus depuis !

Une vivacité d’esprit hors du commun

Encore pleinement lucide et dynamique, Sœur Candida Bellotti, née à Quinzano, dans la province de Vérone le 20 février 1907, a consacré 85 ans de sa vie à la spiritualité de saint Camille de Lellis, patron des malades, des infirmiers et des lieux de soin. Après avoir prononcé ses vœux, en 1931, Sœur Candida a longuement travaillé comme infirmière professionnelle dans différentes villes d’Italie. Depuis 2000, elle vit à Lucques, dans la maison mère de l’Institut, où malgré son âge elle participe encore activement à la vie communautaire, impressionnant tout le monastère par sa vivacité physique et mentale, ainsi que par sa sagacité.

Pas moins de dix Papes se sont succédé durant la vie de Sœur Candida : saint Pie X, Benoît XV, Pie XI, Pie XII, saint Jean XXIII, le bienheureux Paul VI, Jean Paul Ier, saint Jean Paul II, Benoît XVI et enfin François.

Le secret de sa longévité ? « Écouter la voix du Christ et être docile à Sa volonté. Pendant toute ma vie, j’ai toujours pensé : là où le Seigneur me met, c’est cela la bonne place pour moi », affirme avec une simplicité désarmante la religieuse italienne, exemple lumineux d’une vocation vécue avec cohérence et abandon.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]