Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 23 novembre |
Saint Clément Ier
home iconÉglise
line break icon

Jubilé : Les "Misericordine" sont de retour

© FABIO PIGNATA / CPP

February 21, 2016 : Volunteer distributes Rosary boxes "Misericordina" during the Pope Francis Sunday prayer in St. Peter's square at the Vatican.

Isabelle Cousturié - Publié le 22/02/16

40 000 "tonifiants pour le cœur" ont été distribués par des SDF et des réfugiés sur la place Saint-Pierre, après l’Angélus ce dimanche 21 février.

« Une aide spirituelle pour notre âme et pour répandre partout l’amour, le pardon et la fraternité » : c’est ainsi que le pape François avait présenté la « Misericordina », une petite boîte en carton contenant un chapelet de 59 grains, offert à tous les pèlerins et fidèles réunis place Saint-Pierre, un beau dimanche de novembre pour clôturer l’Année de la foi, en 2013. Pour l’Année de la Miséricorde, le Saint-Père a renouvelé son geste et fait distribuer par des SDF et des réfugiés, accompagnés de bénévoles et religieux, plus de 40 000 boîtes aux touristes et fidèles présents à l’Angélus de ce dimanche.

La « Misericordina Plus »

« Aujourd’hui, j’ai pensé vous offrir un “médicament spirituel” appelé “Misericordina”. Nous l’avions déjà fait, mais celle-ci est de meilleure qualité : c’est la “Misericordina plus” », a annoncé dimanche le Pape, avec cette pointe d’humour qu’on lui connaît bien. Disponible en quatre langues (polonais, italien, espagnol et anglais), chaque boîte de « Miséricordine » contient un chapelet, une petite image de la Divine Miséricorde et un « encouragement » à prier le chapelet de la miséricorde lancé par sainte Faustine Kowalska, polonaise canonisée par Jean Paul II en 2000.

Une notice explique les bienfaits du « médicament » : donne du tonus aux âmes, apporte « calme et sérénité » au cœur, procure joie et désir de répandre le bien autour de soi. Et tout cela sans effets collatéraux. Son efficacité est garantie par les paroles de Jésus, et sa prise conseillée, aux adultes comme aux enfants, au moins une fois par jour. Mais elle est à prendre sans modération, en particulier quand « nous désirons la conversion d’un pécheur », quand « nous sentons le besoin d’être aidé dans une décision difficile à prendre » ou quand « on manque de force pour résister aux tentations ou ne savons pas pardonner quelqu’un ».

Tags:
MiséricordePape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Messe publique en France - Lyon
Agnès Pinard Legry
Reprise des messes : ce que l'on sait du futu...
Henri Quantin
Face à l’épidémie, êtes-vous thespien ou bocc...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement