Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Lettre à l’épouse que je ne connais pas encore

© DR
Partager

"Un jour je t'offrirai tout mon être... Je serai prêt pour toi"

Ma chère future épouse,

Il est drôle d’écrire cette lettre, sans même savoir si tu la liras un jour…

Où vais-je d’ailleurs te l’envoyer ? Je n’ai pas ton adresse, ni ton numéro de téléphone. Facebook et WhatsApp sont inutiles, Skype et Instagram ne me montrent pas ton visage… Uber ne peut pas me mener à ta porte, et je ne sais pour quelle destination acheter un billet de train pour te remettre personnellement cette lettre.

Et pourtant, même si nous ne sommes pas encore rencontrés, je veux que tu saches que je suis ici, que j’ai un numéro de téléphone et un profil sur Facebook. J’ai un monde – amis, famille, loisirs et intérêts – et je ne vois pas le moment où nos deux mondes se rencontreront, où nous pourrons les ouvrir l’un à l’autre et grandir ensemble dans l’amour.

Je veux que tu saches que je t’attends, et que je t’ai déjà choisie. Je t’ai choisie bien au-delà de toutes les fausses images de la vie et de l’amour qui bombardent notre culture. Car aucune de ces fausses images – promiscuité, égocentrisme – n’est capable d’enflammer mon cœur, qui est déjà tien, au point de t’offrir un jour tout mon être dans un amour inconditionnel.

Mais il y a une chose que tu dois savoir. Je ne suis pas parfait. Je suis juste un jeune homme normal qui essaie de vivre l’amour authentique chaque jour, avec beaucoup d’autres jeunes gens normaux qui font la même chose. Nous sommes ici. Et parfois, c’est vraiment difficile. Tu dois savoir que je ne vais pas te sauver, je connais très bien mes faiblesses, je ne suis pas un sauveur.

Mais il y a une personne qui est notre Sauveur et j’espère que tu L’auras déjà rencontré. Même si je ne connais pas encore ton nom Lui le connaît. Et j’espère que, où que tu sois, tu sais qu’Il t’aime d’une manière infiniment plus parfaite que moi.

Je veux que tu saches que je parle à Dieu de toi. Je Lui demande la grâce d’être capable moi aussi de t’aimer face à face comme Lui le fait maintenant. Dieu m’enseigne tous les jours, de petites manières, ce qu’il faut pour aimer en vérité et donner ma vie pour toi. En Lui je vois comment aimer authentiquement, et je choisis de t’aimer. Avec la grâce de Dieu, je te conduirai au Ciel.

Le moment n’est pas encore arrivé, mais qu’importe. Pour l’instant, ce qui importe, c’est que tu coures dans les bras de Dieu, et que Lui soit à tes côtés.

Un jour, nous allons courir ensemble, mais je t’en prie n’attends pas de me rencontrer pour partir, parce que nos chemins se croiseront lorsque nous courrons vers Dieu, notre regard fixé sur Lui.

Je suis déjà en train de courir vers Lui ; sache que souvent il s’agit pour moi plus d’une course d’obstacles de 3 000 m que d’un sprint de 100 m, et que même si je peux sortir un peu meurtri, en Lui je serai fort et je serai prêt pour toi.

Ma chère future épouse, où que tu sois, je veux que tu saches que l’amour est un choix, et sans savoir encore qui tu es, ce qui te fait sourire, quelles sont tes difficultés ou tes souffrances, j’ai choisi de t’aimer. Et je te rencontrerai quand nous serons en train de courir coude à coude dans les bras de notre Père céleste.

J’espère que tu te sens en sécurité en Dieu. J’espère que tu sais que tu es aimée et que tu as un prix immense à mes yeux et aux yeux de Dieu. Que ton ange gardien veille sur toi.

S’il te plaît, prie pour moi.

Ton futur mari.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]