Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Quelle est la meilleure position pour prier ?

© Shutterstock / KieferPix
Partager

Debout, à genoux, assis... Découvrez le sens de chaque position et les occasion de les utiliser.

Les gestes de notre corps et les expressions de notre visage expriment nos sentiments. C’est ce qui se passe lorsque nous prions : toute notre personne est en prière et nous pouvons nous aider de notre corps et nous exprimer à travers lui.

Nous pouvons adopter une position ou une attitude comme une incitation au recueillement, car la prière « veut aussi l’expression extérieure qui associe le corps à la prière intérieure, car elle Lui apporte cet hommage parfait de tout ce à quoi Dieu a droit » (Catéchisme de l’Église catholique, n° 2703)

Prier en public

Au cours de la liturgie, il est nécessaire de respecter les positions et de les adopter discrètement pour ne pas distraire ni déranger les autres fidèles. L’Église nous a dit que « l’attitude commune, observée par tous les participants, est un signe de l’unité et de la communauté de l’assemblée. » (Présentation générale du Missel romain, n°42)

1. Être debout exprime respect et considération. Cela signifie être prêt à entreprendre un chemin, à agir. C’est être conscient de la dignité d’être enfant de Dieu. C’est manifester sa foi en Jésus ressuscité et sa conviction que nous ressusciterons aussi.

2.  Être assis exprime une attitude d’écoute.

3. Être à genoux est un signe d’humilité et de conscience de la grandeur de Dieu.

4. La procession liturgique est davantage un rite qu’un geste. Toute procession liturgique symbolise la condition de pèlerin du fidèle et de l’Église.

5. L’inclinaison peut être de la tête ou du corps. S’incliner est un signe de révérence et d’honneur.

6. La prostration consiste à s’allonger sur le ventre, le front reposant sur les mains.

7. La génuflexion, à ne pas confondre avec le fait de se mettre à genoux, consiste à ce que le genou droit touche le sol (par exemple lorsque l’on entre dans une église).

8. Les bras tendus et levés sont l’une des positions du prêtre pendant la messe. Lors d’une prière privée, elle peut indiquer supplication, louange ou réceptivité.

9. Les mains jointes sont synonymes de soumission ou lorsqu’une personne se concentre, intériorise sa foi.

10. Prier les yeux fermés indique un désir d’intimité avec Dieu et facilite le recueillement.

Prier en privé

Lors de la prière personnelle, chacun adopte la position qui convient le mieux à l’objectif de sa prière.

Gardons à l’esprit que Dieu ne répond pas à nos prières en fonction du nombre de mots, du lieu où nous sommes ou de la position que nous avons adoptée.

La façon correcte de prier consiste à élever notre cœur vers Dieu, à être honnêtes et ouverts avec Lui, car Il nous connait mieux que nous nous connaissons nous-mêmes. Il faut Lui présenter nos demandes en étant conscients que Dieu sait ce qui est le mieux pour nous. Il ne répondra pas favorablement à une demande qui n’est pas conforme à Sa volonté.

Prier ne se résume pas à réciter des mots. Pour prier en privé, il faut exprimer à Dieu ce que nous avons dans notre cœur. Que nous priions assis, debout, à genoux, les bras ouverts, les mains jointes, les yeux ouverts ou fermés, à l’église, à la maison ou en plein air, ce sont là des préférences personnelles et l’expression d’un cœur qui prie avec sincérité.

Tags:
prière
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]