Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Ces 17 saints qui ont combattu le diable…

© Godong Photononstop AI
France, Paris, Snake symbolising temptation.
Partager

Les Écritures et les Pères de l’Église affirment l’existence du Démon. Et la vie des saints en témoigne parfois, comme le raconte le Dr Paul Thigpen dans "Saints Who Battled Satan".

Aleteia : Nombre de saints ont lutté contre le diable. Comment avez-vous choisi ceux dont vous racontez l’histoire ?
Dr Paul Thigpen : Le choix fut difficile. Je voulais montrer, par des exemples issus de cultures et de périodes historiques différentes, l’universalité du combat spirituel mené par ces saints sur presque tous les continents, depuis la naissance du Christ jusqu’à la fin du XXe siècle. Et montrer des existences confrontées aux interventions ordinaires et parfois extraordinaires de Satan, pour que le lecteur voie concrètement comment Satan nous tente et comment les saints ont utilisé la prière, les Écritures et les sacrements comme arme spirituelle.

Comment Satan opère-t-il généralement ?
En principe, nous savons qu’une pensée nous est extérieure parce qu’elle nous parvient par la voie de nos sens (ouïe, vision). Or, les démons n’ayant pas d’incarnation, ils peuvent pénétrer directement et à notre insu dans notre esprit sans passer par nos sens. Tromperie, accusation, doute (notamment de Dieu et de son Amour pour nous), incitation à braver l’interdit sont autant d’armes pour Satan.

Un saint s’est-il démarqué dans sa manière d’affronter Satan ?
Un jour, le diable a voulu entraîner saint Benoit dans la luxure en insinuant en lui le souvenir d’une femme qu’il avait connue. Sur le point de succomber, le saint se jeta nu dans une haie d’orties et de ronces jusqu’à ce que son corps meurtri l’éloigne de la tentation.

Quelles vertus cultiver pour tenir Satan éloigné ?
La tradition enseigne que l’humilité est la mère de toutes les vertus. Les Pères du désert racontaient l’histoire d’un humble moine. Pour susciter son orgueil, Satan lui apparut sous les traits d’un ange de lumière en s’annonçant comme l’ange Gabriel. Le moine lui répondit qu’il faisait sûrement erreur, car il n’était pas digne d’une telle visite.

Pourquoi Satan semble-t-il avoir une prédilection pour certaines personnes ?
Lorsque le démon se sent menacé, il attaque. Lorsque saint Antoine décide de vivre en ermite, l’Ennemi s’acharne. Forts de cette connaissance, pensons que si Satan s’oppose à nous, c’est peut-être que Dieu a un projet pour nous.

Comment éviter la paranoïa ?
Veillons à examiner la source de nos pensées en nous appuyant sur la prière, la Messe, l’Adoration et les sacrements de l’Eucharistie et de la Réconciliation. J’ai remarqué que les saints gardaient confiance et courage, convaincus que Dieu est plus grand que Satan (voir 1 Jean 4, 4), l’ennemi vaincu.

Comment convaincre de l’existence de Satan ?
Au laïc, je dirai de se fier aux nombreux témoignages concordants provenant d’époques et de régions très diverses. Certes, certaines pathologies physiques et mentales sont encore parfois injustement attribuées aux démons, mais cela n’enlève rien aux preuves. Un scientifique exigera des « preuves », mais lesquelles fournir ? Un démon est dépourvu de corps physique, on ne peut le mettre dans une éprouvette ou sur un divan. Certes, les effets du démon sur le monde physique ou sur le comportement humain sont observables, mais la doxa scientifique poussera à chercher d’autres explications, aussi improbables soient-elles.

Aux catholiques, je citerai les nombreux passages de la Bible et l’Évangile qui nous dit que Jésus Lui-même a conversé avec Satan, dans le désert, se donnant pour mission de libérer les possédés. Pour certains, Jésus guérissait des maladies attribuées à tort au démon. Mais, au moins une fois, il les a contraints à quitter leur hôte humain pour un animal. Et, comme le montre ce livre, au fin des siècles, de nombreux saints à l’intégrité physique et mentale indiscutables ont témoigné de leur combat personnel contre Satan.

Propos recueillis par Zoe Romanovsky

61P25OfshrL._SX322_BO1,204,203,200_
© Paperback

Saints Who Battled Satan: 17 Holy Warriors Who Can Teach You How to Fight the Good Fight and Vanquish Your Ancient Enemy du Dr Paul Thingpen. Paperback, novembre 2015, 16,95 dollars. 

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]