Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’émouvante étape du voyage du Pape à l’hôpital pédiatrique de Mexico

ESPECIAL / NOTIMEX
60214270. México, 14 Feb 2016 (Notimex-Especial).- El Papa Francisco fue recibido en el Hospital Infantil de México “Federico Gómez”, por niños enfermos de cáncer los cuales extendían sus brazos al grito de !Papa Francisco te quiere todo el mundo!. En la imagen lo acompaña Angélica Rivera, presidenta del Consejo Ciudadano Consultivo del DIF Nacional.
NOTIMEX/FOTO/ESPECIAL/COR/REL/PAPA15/HOY/CDMX
Partager

Lors de son déplacement au Mexique, François s’est arrêté à l’hôpital pour enfants de la capitale, un moment plein de tendresse.

Le dimanche 14 février, le Pape s’est rendu à l’hôpital pédiatrique Federico Gomez de Mexico pour rendre visite aux jeunes malades démunis du Mexique. Malformations congénitales ou cancers, les petits patients connaissent la souffrance mais ont pourtant reçu le pape François dans une grande joie.

Ce fut un moment plein de tendresse pour le Saint-Père et pour ces jeunes qui avaient préparé dessins, lettres, ou même chant pour une jeune fille atteinte d’un cancer afin de remercier le Pape de sa visite. Ce dernier n’a pas non plus été avare de caresses et de paroles pleines d’amour pour chacun, allant jusqu’à donner son médicament à un enfant, un geste tout simple du quotidien que le Pape n’a pas voulu bousculer, venant simplement auprès de lui.

Après avoir symboliquement sonné la cloche qui annonce la guérison dans la ludothèque avec deux enfants qui avaient été soignés, il s’est ensuite rendu en privé dans le département de cancérologie pour visiter les plus malades dans l’intimité de leurs chambres, loin des caméras.

Remerciements… du Pape

À la fin de cette rencontre, le Saint-Père a remercié les enfants, leurs parents et le personnel médical par ces mots, rapportés par Radio Vatican : « Franchir cette porte et voir vos yeux, vos sourires, vos visages, a suscité l’envie de dire merci. Merci pour la tendresse que vous manifestez en me recevant, merci de voir la tendresse avec laquelle on vous soigne et on vous accompagne. Merci pour l’effort de tous ceux qui font du mieux possible pour que vous puissiez récupérer rapidement. »

Et si les soins médicaux sont primordiaux dans cet hôpital, le Pape a également souligné l’importance d’une « thérapie de la tendresse », tout aussi nécessaire. Enfin, il a souhaité bénir les enfants ainsi que leurs proches et le personnel soignant avant de partir, apportant beaucoup de joie aux petits malades.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]