Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 24 septembre |
Saint Silouane
home iconActualités
line break icon

À 28 ans, il sculpte le patrimoine artisanal chrétien de demain

Arthur Herlin - Publié le 12/02/16

Sculpteur sur bois, Alban de Cacqueray a mis au point un site Internet répertoriant les meilleurs artisans catholiques dans toute la France.

Venir en aide à l’artisanat français et chrétien, tel est l’objectif audacieux que s’est fixé Alban de Cacqueray il y a deux ans. Sculpteur sur bois, ce jeune artisan catholique s’est vite rendu compte des difficultés du métier : « Certains artisans ont de l’or dans leurs mains et pourtant travaillent dans une grande surface faute de clients », regrette le jeune père de famille installé dans les Yvelines. Ce n’est pourtant pas la demande qui manque. « J’ai beaucoup prospecté, auprès des curés notamment, pour savoir vers qui se tournaient-ils pour d’éventuelles restauration ou du mobilier, j’ai remarqué qu’ils s’adressaient souvent au premier artisan venu, sans savoir que des d’autres spécialisés dans l’art sacré existaient », souligne Alban de Cacqueray. Un phénomène qui s’explique parce que « de nombreux artisans de talents ne savent tout simplement pas bien utiliser les outils de communication », déplore-t-il.

Saint Joseph sculpté par Alban de Cacqueray

Sous la protection de saint Joseph

C’est à eux en premier lieu que s’adresse le site Internet créé par Alban. Cette plateforme virtuelle baptisée « Altare » réunit de nombreux artisans de talent issus de 25 corps de métier différents. Plus qu’une entreprise, Altare est un véritable incubateur de créateurs catholiques. Outre lancer des vocations et réunir des compétences, le but est aussi de revigorer des métiers parfois oubliés, tel que la sculpture sur cuir dont l’un des derniers ouvriers exerce grâce à Altare. Doreurs, relieurs, enlumineurs, iconographes, la plupart ont la particularité d’être animés par la foi catholique. « Je fais célébrer une messe chaque mois pour tous les artisans », assure le jeune entrepreneur qui confie chaque fois ses confrères à saint Joseph. « Je suis intimement persuadé que nous sommes épaulés par le saint. Notre premier reportage a d’ailleurs été diffusé à la télévision le jour de sa fête, cela ne laisse aucun doute », affirme-t-il.

Tags:
artisanatArtssculpture
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
I.Media
Pour François, Traditionis custodes rétablit les « véritables int...
2
Cecilia Pigg
Les astuces des grands saints pour bien dormir
3
SANKTUARIUM W LA SALETTE
Timothée Dhellemmes
Le pape François s’adresse aux pèlerins de Notre-Dame de La Salet...
4
Mathilde de Robien
Médecins et intellectuels dénoncent l’idéologie de l’autodétermin...
5
WEB2-COUVENT-MARCASSU-CORSE-Stephanie-Eveilleau.jpg
Raphaëlle Coquebert
Mission Patrimoine : derrière les murs de Marcassu, une communaut...
6
MEDITATION
Laurent Ottavi
La méditation, une foi de substitution ?
7
WEB2-FAMILLE-LEFEVRE-YOUTUBE.jpg
Agnès Pinard Legry
Le premier single de la famille Lefèvre enfin disponible
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement