Aleteia logoAleteia logoAleteia
Mardi 04 octobre |
Saint François d'Assise
Aleteia logo
Actualités
separateurCreated with Sketch.

« Allô ? Oui je suis bien le Pape, pas un fantôme… »

WEB POPE FRANCIS COUPLE HEART

© VECTORFUSIONART / SHUTTERSTOCK - © ANTOINE MEKARY / ALETEIA

Isabelle Cousturié ✝ - publié le 10/02/16

Le Saint-Père a passé un coup de fil inattendu à un accompagnateur de divorcés-remariés.

« Allô, c’est le pape François… Oui je suis bien le Pape, pas un fantôme… » Paolo Tassinari, diacre italien de Fossano, dans la région du Piémont, n’en revient toujours pas. Le 25 janvier dernier, il avait envoyé une lettre au Pape lui demandant une audience au Vatican, au nom du groupe d’accompagnement et de formation pour personnes séparées ou divorcées qu’il dirige. Et voilà que cinq jours plus tard, le 30 janvier, le Saint-Père entre directement en contact avec lui pour « en savoir plus sur ce mouvement » qui accueille aussi des personnes engagées dans « une nouvelle union », explique le diacre à Radio Vatican.

Retrouver sa place dans l’Église

« L’Anello Perduto » (l’alliance perdue), est le nom de ce groupe d’accueil et d’entre-aide dont l’objectif, depuis 2009, avec l’aide de théologiens et psychologues, est d’apporter réconfort et soutien à toutes les personnes qui, indépendamment des histoires qui les ont conduits au triste échec de leur mariage, ont toutes le sentiment « d’être des ratées, des perdants » et se sentent « exclues de la communauté chrétienne ».

Après l’indifférence et l’hostilité…

L’appel entre le Pape et le diacre n’a duré que trois minutes, mais pour ces personnes, savoir qu’elles ont été, ne serait-ce qu’un instant, dans les pensées du Pape, les comble d’une joie infinie, rapporte Paolo Tassinari. Pour elles, dit-il, c’est un grand motif d’espérance et « un stimulant en plus » pour « retrouver leur place » au sein de l’Église. Dans leur lettre au Pape, une trentaine de membres d’Anello perduto confiaient leur joie et leur nouvel enthousiasme à vivre au sein de la communauté chrétienne. Après avoir connu « le visage d’une Église plutôt indifférente, voire hostile, à l’égard de leur situation », disent-ils, ils se réjouissaient de pouvoir « redonner un sens » à leur vie de chrétien.

Au diacre italien, le Pape a garanti qu’il les recevrait prochainement au Vatican, à l’occasion d’une des prochaines audiences générales.

Tags:
ChrétiensdivorceEspérancePape FrançoisVatican
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
FR_2_NEW.gif
Le coin prière
La fête du jour





Confiez vos intentions de prière à notre communauté de plus de 550 monastères


Top 10
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement