Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’Église intensifie ses efforts dans la lutte contre les abus sexuels

© Franco Origlia/Getty
VATICAN CITY, VATICAN - MARCH 05: Franciscan archbischop of Boston cardinal George O'Malley speaks during a meeting with accreditated media at Vatican at the Pontifical North American College on March 5, 2013 in Vatican City, Vatican. (Photo by Franco Origlia/Getty Images)
Partager

La Commission pontificale pour la protection des mineurs s’est réunie pendant une semaine à Rome pour faire un point sur les projets en cours.

En 2014, le pape François créait la Commission pontificale pour la protection des mineurs, l’une de ses actions les plus importantes dans sa lutte contre la pédophilie au sein de l’Église. Celle-ci s’est réunie pour une semaine à Rome afin de mettre à jour les projets en cours et de rédiger des propositions. Les six groupes de travail et certains membres d’organisations humanitaires catholiques telles que Cafod ont donc soumis ces propositions à l’assemblée plénière qui consultera le Saint-Père avant de prendre ses décisions.

Les priorités

Avant tout, la Commission a demandé au Pape de rappeler à toutes les autorités de l’Église l’importance d’une réponse directe aux victimes, selon Radio Vatican. Celles-ci sont effectivement les premières concernées par l’urgence de ces décisions. En outre, la Commission a également souhaité qu’une Journée universelle de prière soit instituée, a l’instar d’une liturgie pénitentielle. Comme le pape François ne cesse de le répéter, la prière est ce qui unit l’Église, en plus d’en unir chaque membre à Dieu. Enfin, elle a annoncé que des séminaires sur la protection des mineurs auront lieu dans le courant de l’année avec la participations d’experts pour établir une plus grande transparence dans les procès canoniques.

Agir partout

Les membres de la Commission sont en contact avec de nombreuses conférences épiscopales pour promouvoir la prise de responsabilité au niveau local. Ainsi, à la suite d’un séminaire organisé au mois d’août aux Philippines, la Conférence épiscopale de l’archipel a créé un bureau pour la protection des mineurs et publié une exhortation pastorale. Au mois de mars, la commission rencontrera au Ghana les secrétaires généraux des Conférences épiscopales d’Afrique et de Madagascar, puis en Tanzanie les médecins de l’Association des conférences épiscopales d’Afrique de l’Est.

Parallèlement, à Rome, l’Université pontificale grégorienne lance ce mois-ci le premier cours de protection des mineurs à l’intention de 19 participants des quatre continents. En septembre 2016, la commission se retrouvera pour mettre au point un autre objectif stratégique : la protection des mineurs dans les écoles catholiques. Le pape François demande des initiatives susceptibles de protéger les mineurs et les adultes vulnérables pour que les crimes du passé ne se répètent plus jamais dans l’Église.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]