Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 01 décembre |
Saint Eloi
home iconArt & Voyages
line break icon

"La Médiation" au Théâtre de Poche : Parents (séparés) mode d'emploi

"La Médiation" de Chloé Lambert © Brigitte Enguerand

LA MEDIATION de Chloé Lambert - Mise en scene Julien Boisselier - Decor Jean Haas - Lumieres Emmanuel Jurquet - Costumes Sandrine Bernard - Theatre de Poche Montparnasse - janvier 2016 - avec Julien Boisselier (Pierre), Raphaeline Goupilleau (Isabelle), Chloé Lambert (Anna), Ophelia Kolb (Jeanne) - © Brigitte Enguerand

Maëlys Delvolvé - Publié le 09/02/16

Une comédie grinçante et délirante qui ne manquera pas de vous émouvoir…

Voilà plus de deux ans que Pierre (Julien Boisselier) et Anna (Chloé Lambert) sont séparés. Ils ne s’entendent plus… Plus du tout. Mais ils doivent trouver un compromis sur la garde d’Archimède, leur petit garçon de trois ans. Pour faciliter leur décision, et celle du juge, ils sont tous les deux conviés à trois séances de « médiation familiale », afin de les aider à dialoguer sereinement.

Au cours de ces trois rendez-vous, deux médiatrices professionnelles (Raphaëline Goupilleau et Ophelia Kolb) se mettent à la disposition d’Anna et Pierre, et écoutent, en restant les plus neutres possible, leurs règlements de comptes. Dans un texte fin, plein de folles explications et de rebondissements, Chloé Lambert livre une pièce terriblement drôle, sur un sujet profondément grave : la magie du théâtre opère…

Une neutralité illusoire

"La Médiation" de Chloé Lambert © Brigitte Enguerand
© Brigitte Enguerand

Dès la première séance, on voit bien que la supposée neutralité des deux professionnelles, à l’écoute des confessions les plus intimes d’Anna et Pierre, ne peut être tenue bien longtemps. D’autant plus que ces deux femmes sont elles-mêmes mère et fille ! Lorsqu’elles se retrouvent seules, elles ne peuvent s’empêcher de prendre parti et de défendre chacune l’un des deux parents.

Mais en composant des personnages aux caractères excessifs, qui visent à faire rire le public, Chloé Lambert n’en suscite pas moins l’empathie de ce dernier. Chaque personnage, dans son absurdité, a quelque chose de pleinement humain auquel on peut s’identifier. De la mère hystérique à l’idée de laisser son fils malade à sa propre mère au père rêveur absorbé par son travail, chacun y trouve son compte. La dramaturge réussit parfaitement à multiplier les points de vue et à troubler le spectateur.

La médiation familiale, lieu de théâtre par excellence

S’inspirant d’une expérience personnelle, Chloé Lambert fait de cette médiation familiale une véritable scène de théâtre : un lieu clos où les protagonistes peuvent se livrer à corps perdu dans des aveux intimes et la défense de leurs intérêts. Son admirable texte est porté par la brillante mise en scène de Julien Boisselier, qui a su capter tout le rythme et l’extravagance de la pièce.

On saluera particulièrement le jeu des quatre acteurs, tous absolument excellents. Chloé Lambert est éblouissante, et Julien Boisselier donne toute sa mesure au personnage totalement déconnecté et irrationnel qu’est Pierre. Nos deux médiatrices sont tout aussi délicieuses : Raphaëline Goupilleau en grande habituée du métier, et Ophelia Kolb en jeune débutante, pleine de charme et de sagacité.

Un spectacle d’une grande qualité, qui ne passe pas à côté des douloureuses questions de la séparation, et montre combien l’enfant, qui a besoin de passer du temps avec chacun de ses deux parents, peut être transformé en objet de jalousie…

La Médiation, de Chloé Lambert, mis en scène par Julien Boisselier au Théâtre de Poche.
Du mardi au samedi à 21 h, dimanche à 15 h. 35 euros plein tarif, 10 euros pour les moins de 26 ans.

Tags:
Théâtre
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
messe avec masques
Agnès Pinard Legry
Les églises sont "des lieux de contamination"...
WEB2-JEAN CASTEX-AFP-000_8VX2FV.jpg
Xavier Patier
Messe à 30 personnes : le mépris, ça suffit !
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement