Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Les cavaliers de la Miséricorde

Partager

Le monde équestre honore le jubilé de la Miséricorde : un "voyage de la miséricorde à cheval" ralliera le Vatican depuis Cracovie.

Les cavaliers du « Voyage de la miséricorde à cheval » partiront le 9 mars 2016 du sanctuaire de la divine miséricorde à Cracovie (Pologne) et devraient arriver en Italie – destination le Vatican – en juin, après avoir traversé quatre pays : Pologne, Slovaquie, Autriche et Slovénie. Leur objectif : honorer, à travers leur sport ou loisir préféré, le jubilé proclamé par le pape François. « l’immense valeur d’un mot probablement méconnu, ou du moins rarement vécu concrètement dans les activités de la vie quotidienne comme le mot “miséricorde”, l’amour qui pardonne et lutte contre l’indifférence face au misères des autres », expliquent les organisateurs dans Cavallo Magazine. La revue italienne spécialisée dans le sport et le tourisme équestre, en fait la une de ce mois de février.

Ce voyage est organisé par la Fédération italienne du tourisme équestre avec d’autres fédérations internationales, sous l’égide du Conseil pontifical pour la promotion de la nouvelle évangélisation et l’archidiocèse de Cracovie.

Un lieu symbolique

Le pèlerinage équestre partira donc du sanctuaire de la Divine Miséricorde de Cracovie car c’est là où vécut, entre les deux Guerres mondiales, Sœur Marie Faustine Kowalska (1905-1938) élue apôtre de la Miséricorde divine pour la diffuser dans le monde entier. Sœur Faustine compte aujourd’hui parmi les saints les plus célèbres de l’Église. Morte à Cracovie le 5 octobre 1938, elle a été béatifiée et canonisée par saint Jean Paul II, en 1993 et 2000. Ses reliques reposent au sanctuaire.

WEB HORSE RIDE PEOPLE SKY © Carlos Caetano - Shutterstock
© AGNES KANTARUK / SHUTTERSTOCK
© Carlos Caetano - Shutterstock

En 1943, le confesseur de Sœur Faustine, le père J. Andrasz SI, a béni le premier tableau peint par A. Hyła, représentant Jésus Miséricordieux. Ce tableau est une offrande votive à Dieu pour avoir sauvé la famille des affres de la guerre. Il marque le début de la dévotion à la divine Miséricorde qui connut un formidable épanouissement après les pèlerinages de Jean Paul II en 1997 puis en 2002, date à laquelle, en consacrant la nouvelle église basilique il confia le monde entier à la miséricorde Divine.

logo
© DR

Le « Voyage de la miséricorde à cheval » est accompagné d’un logo pour « Comprendre l’esprit de l’initiative », soulignent les organisateurs. Ce logo, à côté du logo officiel, raconte le sens de cette initiative, à travers cinq nations. Conçu et réalisé par le peintre italien Stefano Trotta, son nom « Chemin de la miséricorde » est une incitation à vivre pleinement l’invitation du pape François : « Vivre à la lumière de la parole du Seigneur, qui nous invite à être des personnes miséricordieuses comme le Père ». 
Le symbole choisi, explique l’artiste, évoque « des éléments naturels » renvoyant eux-mêmes aux chemins que les cavaliers traverseront au fil de leur voyage (…) que le Seigneur irradiera de sa lumière pour les guider jusqu’à la basilique Saint-Pierre ».

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]