Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Pape François : « Ne cherchez pas votre propre gloire, mais celle de Dieu ! »

Partager

Dans son homélie de la messe célébrée à la maison Sainte-Marthe le 5 février, le Pape a enjoint les fidèles à prendre exemple sur saint Jean-Baptiste.

L’Évangile du 5 février, tirée de saint Marc, raconte la mort de saint Jean Baptiste, cousin de Jésus, dont la tête est demandée par la fille d’Hérodiade, parente d’Hérode, qui voue au disciple une profonde haine. Sur sa demande, saint Jean Baptise meurt en martyr, décapité dans une cellule sombre pour avoir offert un chemin de vie, victime de la faiblesse d’un roi. Pourtant, comme l’a souligné le Saint-Père, « Dieu vainc ».

Saint Jean Baptiste a été tourmenté

Le Pape a rappelé que saint Jean Baptiste a donc souffert en son corps, dans sa prison, mais aussi dans son âme, car il a été tourmenté. À l’instar des autres disciples, saint Jean le Baptiste a quitté tout ce qu’il avait pour suivre le Christ. À l’aube d’une mort qu’il sait probable, il s’est donc mis à douter, car sa vie aura été prise en vain si Jésus n’est pas le Christ. Il subit donc « la torture intérieure du doute », en se demandant s’il avait annoncé quelqu’un que Jésus n’était pas.

L’humilité jusqu’au bout

« Diminuer, diminuer, diminuer », ainsi a été la vie de Jean, a répété François, a rapporté Radio Vatican. Mais avec cette attitude, a conclu le Pape, « il a préparé la voie à Jésus », qui d’une façon similaire «est mort dans l’angoisse, seul, sans les disciples». Cette mort n’est enviable pour personne, et pourtant par elle Dieu a gagné. En concluant son homélie, le Pape a donc invité la communauté chrétienne à prendre exemple sur saint Jean le Baptiste et son humilité, mise au service de la parole de Dieu, afin que nous ne nous attribuions jamais les mérites de Sa gloire, mais que nous nous abaissions pour Le servir.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]