Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

Pape François : « Aidez et pardonnez à ceux qui souffrent »

© Antoine Mekary / ALETEIA
Partager

Ce mercredi 26 février, lors de l’audience générale tenue place Saint Pierre, le Pape a axé sa catéchèse sur la miséricorde de Dieu envers ceux qui souffrent.

Ce matin, le Pape a commenté le livre de l’Exode qui raconte la fuite du peuple égyptien soumis à l’esclavage par Pharaon. Guidés par Moïse, tous sont délivrés de l’oppression en traversant la mer Rouge sur les pas du prophète envoyé par Dieu pour les sauver. En s’appuyant sur cet extrait de la Bible, le pape François a appelé les fidèles à pardonner, notamment à ceux qui souffrent.

À travers la figure de Moïse, le libérateur, le Pape met en avant l’amour de Dieu pour son peuple, puisqu’Il les délivre par l’intermédiaire du prophète, refusant de rester indifférent à leur douleur. Dans son commentaire de la Bible, le Pape nous invite à faire de même sans laisser notre cœur s’endurcir face à l’abondance de souffrances qui nous entourent. Or, les premiers concernés par la souffrance matérielle sont les pauvres dont le Pape parle, mais il semble important de se rappeler que la douleur réside aussi très souvent dans les cœurs.

Être capable d’écouter « ceux qui crient leur désespoir »

En effet, lorsque le Pape parle de pauvreté, il nous vient immédiatement à l’esprit l’état de précarité dans lequel se trouvent des milliers de sans-abris. Toutefois, la pauvreté peut également être spirituelle. Lorsque le Saint-Père a souligné que « Dieu écoute et intervient pour sauver », il s’adresse à nous tous et pas seulement à ceux qui manquent de moyens matériels, car nos coeurs sont souvent pauvres.

Cette année jubilaire est donc l’occasion de s’ouvrir à Dieu et à la souffrance de l’autre, par l’écoute et le pardon. Elle est aussi l’occasion pour toutes les familles divisées de se retrouver, à travers l’amour « exclusif, partagé, privilégié » de Dieu (Radio Vatican). Plus qu’un message de paix, c’est un message d’espérance que le Pape a donc lancé ce matin, exhortant les foules à ne pas seulement écouter, mais à réagir également.

À la fin de son audience, le Pape a salué symboliquement les pélerins arabophones, venus d’Irak et du Moyen-Orient. En réponse à la détresse des chrétiens persécutés, il a rappelé gravement : « Dieu ne reste pas silencieux devant les souffrances et les cris de ses enfants, ou devant l’injustice et les persécutions, mais Il intervient et donne, avec sa miséricorde, le salut et le secours ». Que ceux qui sont blessés, dans leur cœur ou dans leur chair se rassurent donc, car « la Miséricorde de Dieu agit toujours pour sauver ».