Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 19 octobre |
Saint Isaac Jogues
Aleteia logo
home iconÉglise
line break icon

Pape François : « Les jaloux et les envieux sont des semeurs de mort ! »

©ServizioFotograficoOR/CPP

Isabelle Cousturié - Publié le 21/01/16

Ce jeudi, à Sainte-Marthe, le Souverain Pontife a dénoncé deux péchés qui poussent dans les cœurs comme de la mauvaise herbe.

L’envie, la jalousie, l’avidité … voilà de bien vilains défauts et si insupportables chez un chrétien que le pape François, ponctuellement et dans son style habituel, revient dessus dans ses homélies du matin, à Sainte-Marthe. C’est le cas de ce jeudi, encore une fois, et avec une insistance peut-être un peu plus marquée que d’habitude.

Un grave péché

« Que c’est moche d’envier quelqu’un ! Un bien vilain péché ! », a déclaré le Pape en comparant « les jaloux » et « les envieux » à des semeurs de « mort » tant leurs cœurs sont emplis de cette herbe folle, de « cette mauvaise herbe qui empêche la bonne herbe de pousser », dit-il précisément, les transformant en « tueurs » face à « tout ce qui peut leur faire de l’ombre ». Et l’épisode de Saül, roi d’Israël, cherchant à tuer David parce que jaloux de ses exploits contre les Philistins, thème de la première lecture du jour.

La jalousie a tué Jésus

Les Écritures le disent clairement : « C’est par la jalousie du diable que la mort est entrée dans le monde », rappelle le Pape en citant le livre de la Sagesse. C’est un grave péché. « Être envieux pousse à tuer » car, à force de jalouser l’autre – « un mal » chronique selon le Saint-Père – le cœur de l’envieux souffre tellement  de « ne pas avoir ce que l’autre possède » qu’il finit par souhaiter sa mort. Un tel cœur « n’est jamais en paix », il « souffre ». Et on en voit dans nos communautés … pas mal même, regrette le Pape, pas besoin d’aller très loin pour voir « les langues se délier » par jalousie : « On est jaloux, alors on dit du mal (…) et les médisances cela tue ! », avertit François.

Et nous chrétiens ?

Comme il le fait d’habitude, François a laissé les fidèles à leur réflexion personnelle, leur demandant de se poser la question : « Y a-t-il de la jalousie dans mon cœur, est-ce que j’envie quelqu’un ? ». Et de se rappeler que c’est à cause de la jalousie et de gens envieux que Jésus a été livré et condamné à mourir sur la croix, a conclu le pape, en renvoyant à l’interprétation de Pilate qu’il a qualifié d’ « homme intelligent mais lâche ».

Tags:
Pape François
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Frankie & Royce wedding
Lauriane Vofo Kana
77 ans après, elle renouvelle ses vœux de mariage… avec une robe ...
2
Mathilde de Robien
Sept idées reçues sur la chasteté
3
Bracelet Marie-Antoinette
Marzena Devoud
L’émouvante histoire du bracelet de Marie-Antoinette
4
Mathilde de Robien
Rapport Sauvé : au cœur de la souffrance, des témoignages chargés...
5
Camille Dalmas
Jean Castex reçu par le pape François
6
Bérengère Dommaigné
Tibo InShape à la rencontre de sœur André, la doyenne des Françai...
7
Père Jacques de Longeaux
La réponse de Jésus à la tentation du pouvoir
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement