Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 27 novembre |
Fête de la Vierge Marie en son icône du signe
home iconÉglise
line break icon

Le "baptême glacé" c’est bien, la messe, c’est mieux !

Un "bain de l'Épiphanie" dans la rivière Ob près du pont Dmitrovsky à Novosibirsk (Russie)

Un "bain de l'Épiphanie" dans la rivière Ob près du pont Dmitrovsky à Novosibirsk (Russie) © Alexandr Kryazhev / RIA Novosti

2775444 01/19/2016 Epiphany bathing in the Ob River near the Dmitrovsky Bridge in Novosibirsk. Alexandr Kryazhev/Sputnik

Sylvain Dorient - Publié le 21/01/16

Pour célébrer le baptême du Christ, certains russes se baignent dans un trou taillé dans la glace. Un rituel qui n’est pas du goût de tous les prêtres...

Ce 19 janvier, l’Église orthodoxe russe célébrait le baptême du Christ, en même temps que la fête de l’Épiphanie. Traditionnellement, les eaux des lacs et des rivières sont bénies par le clergé orthodoxe. Pour bénéficier de cette profusion d’eau bénite, des Russes ont pris l’habitude de creuser dans la glace des trous appelés « Jourdain », dans lesquels ils s’immergent !

Nettoyage à froid des péchés tenaces ?

Mais cette pratique s’est popularisé sous des formes diverses, et parfois assez peu orthodoxes… Le recteur de l’église de la Trinité de Moscou, Alexei Uminsky s’insurge sur la chaîne Russia Today TV des superstitions associées à ce rite : « Certaines personnes croient que s’ils se plongent dans un trou de glace, elles seront pardonnées pour leurs péchés, que leurs désirs seront accomplis, mais cela n’a pas de rapport avec la bénédiction des eaux, ou la fête de l’Épiphanie ». Quitte à jouer les esprits chagrins, il s’inquiète de la perte de sens du sacré associé à cette pratique et y voit plutôt une manifestation du goût de ses compatriotes pour les sensations fortes qu’un acte de foi… En effet, si une bonne partie des baigneurs sont des paroissiens assidus, beaucoup de russes les imitent avec des démarches spirituelles vagues, voire inexistante.

Ardents devant la glace, froids devant le Saint-Sacrement

Le prêtre constate que le développement de cette pratique ne se traduit pas par une augmentation de la fréquentation des églises. Il encourage donc les baigneurs extrêmes à une autre pratique extrême : après le bain, rendez-vous à l’église !

Tags:
baptêmeeau béniteÉgliseepiphanieorthodoxesrussie
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Timothée Dhellemmes
Les messes publiques reprendront samedi... ma...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
La rédaction d'Aleteia
Voici la prière des JMJ de Lisbonne 2023
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
WEB2-EVACUATION-CAMP-MIGRANT-AFP-080_HL_NCOISSAC_1277288.jpg
Mgr Benoist de Sinety
Si toutes les vies se valent…
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement