Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Vendredi 04 décembre |
Sainte Barbe
home iconActualités
line break icon

Que se passe-t-il lorsqu’une paroisse invite tout le quartier à rencontrer un prêtre ?

St Matthew Parish via Facebook

Greg Kandra, diacre - Publié le 20/01/16

Des adolescents aux personnes âgées, des célibataires, des couples, des familles entières ont fait le déplacement, parfois même depuis très loin !

Le 6 janvier dernier, une paroisse du Connecticut (États-Unis) a organisé un événement simple, en apparence : le curé a invité toute personne intéressée à venir discuter avec un prêtre – sans rendez-vous, sans justifications.

« Vous voulez parler avec un prêtre ? », proposait l’annonce. « Nous sommes là pour vous. Tout le monde est le bienvenu. » L’annonce indiquait l’église catholique de Saint-Matthieu à Norwalk, ainsi que les horaires auxquels l’homme d’Église serait disponible, en toute confidentialité. À première vue, cela semblait être une bonne façon de lancer l’année de la Miséricorde.

Mais la suite semble avoir surpris tout le monde. Selon le curé, le résultat a été « incroyable ». Le lendemain de l’événement, Mgr Walter Orlowski a publié ce message sur la page Facebook de la paroisse :

« La journée d’hier a été incroyable. Tous les créneaux horaires ont été remplis, par tous les âges. Des familles entières sont venues parler de thèmes divers et variés. Il y a un vrai besoin de possibilités de rencontrer un prêtre. Les gens cherchent à améliorer leurs vies et leur relation avec le Seigneur et l’Église. »

Curieux d’en savoir plus, Aleteia a contacté la paroisse. Mgr Orlowski a bien voulu répondre à quelques questions.

Aleteia : D’où est venue cette idée ? Comment avez-vous décidé d’organiser cela ?
Mgr Walter Orlowski : C’est juste une idée que j’ai eue, en cherchant des façons de toucher plus de monde, de rendre l’Église plus personnelle, plus accueillante. Dans le cadre de notre synode diocésain, nous cherchons des façons de revitaliser l’Église.

Combien de temps a pris l’organisation ?
Pas longtemps. J’en ai parlé à la messe un dimanche. Le lendemain, nous l’avons annoncé sur les réseaux sociaux et nous avons publié une annonce dans le quotidien local. Je voulais que les gens viennent en se sentant à l’aise, en sachant que c’était confidentiel, avec juste un prêtre là pour écouter.

Comment décririez-vous le résultat ?
Le résultat a été entièrement positif. C’était incroyable. Adolescents, personnes âgées, célibataires, couples. Je ne connaissais aucune de ces personnes, à l’exception d’une. C’était formidable de dialoguer avec elles pour la première fois. Certaines sont même venues d’autres États.

Allez-vous renouveler l’expérience ?
Absolument. Mais j’aimerais que cela dure toute une journée.

Que diriez-vous à ceux qui voudraient faire la même chose ?
Allez-y ! Les gens cherchent de l’aide et leur voie à travers le Christ. Le curé de la paroisse a une relation unique avec ses fidèles. Il vit avec eux, jour après jour. Les gens observent et écoutent, puis décident de votre accueil, de votre accessibilité. Et lorsqu’ils viennent, c’est un privilège porteur d’humilité.

Cet esprit semble avoir influencé l’homélie sur la fête du Baptême du Seigneur de Mgr Orlowski le dimanche suivant :

« Qui peut être sauvé ? Voici la réponse à cette question : nous pouvons tous être sauvés en faisant comme le Christ. Aujourd’hui nous fêtons le Baptême du Seigneur. Vous vous demandez peut-être : “Pourquoi Jésus devait-Il être baptisé ? Il est né sans péché. Il est le fils de Dieu”. La réponse est qu’il voulait simplement faire comme nous. Il a accueilli tout le monde. Les femmes et les hommes. Les bons et les moins bons. C’est le Christ qui a pardonné au pécheur. C’est le Christ qui a vécu la compassion. Nous devons faire de même. »
Tags:
conversionDieuÉgliseFoiportes ouvertespretre
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
C’est aujourd’hui que débute la neuvaine nati...
saint sulpice messe
Agnès Pinard Legry
Une nouvelle jauge "contraignante" mais "appl...
WEB2-GENERAL-PIERRE DE VILLIERS-AFP-000_Z52AV.jpg
Agnès Pinard Legry
Général de Villiers : "Il faut être absorbeur...
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Sauvetage Kevin Escoffier Vendée Globe
Timothée Dhellemmes
"Ta vie était plus importante que notre Vendé...
Domitille Farret d'Astiès
Olivier Giroud a une bonne nouvelle à annonce...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement