Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Chaque jour, du beau, du bon et du vrai avec la newsletter d'Aleteia!
Je m'abonne gratuitement!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

L’incroyable comédie musicale « Malkah, David et le temps des prophètes » débarque à Lyon

Partager

Après le succès d’Ourra, le chemin des premiers apôtres, Eric Libault, fondateur de Manitoba Production, signe un deuxième spectacle ambitieux et jubilatoire.

« Tu es là pour faire taire mes doutes et mes peurs.
Chaque jour, tu me guides sur cet étroit chemin
Où je veux marcher, car tu l’as mis dans mon cœur,
Moi, le petit berger, tu m’as pris par la main. »

Cinquante comédiens dont douze chanteurs, quinze couturiers, dix machinistes, deux chorégraphes… au total ils sont 200 bénévoles dont dix professionnels, de 7 à près de 90 ans, à s’être engagés dans ce projet d’envergure. La comédie musicale Malkah, David et le temps des prophètes, qui se passe 1 000 ans avant Jésus Christ, retrace la vie de David, ce petit berger devenu roi d’Israël.

Après le succès d’Ourra, le chemin des premiers apôtres, Éric Libault, fondateur de Manitoba Production, signe ce deuxième spectacle qu’il a aussi écrit et composé, en relevant une fois de plus le défi de monter une comédie musicale avec l’objectif d’évangéliser les spectateurs.

« Ce qui me plaît dans l’histoire racontée c’est de voir que c’est ce personnage, humble et fragile, qui est choisi par Dieu et qui va devenir puissant », confie Raphaèle Isidoro, comédienne chanteuse, qui joue l’une des femmes du roi David. Samuel, envoyé par Dieu pour choisir celui qui sera amené à remplacer Saül comme roi d’Israël, vient à Béthléem, chez Jessé, un berger qui a huit fils. Il lui demande alors de lui présenter tous ses fils afin de donner l’onction à celui que Dieu lui indiquera. C’est David, le plus jeune des fils de Jessé, auquel personne n’avait pensé, qui est choisi et qui reçoit l’Esprit Saint.

Aussi, « son histoire montre que peu importe ce qu’il se passe, on peut toujours se relever grâce au pardon de Dieu », poursuit la chanteuse, comme en témoigne l’acte III du spectacle, lorsqu’après avoir commis une faute, David reconnaît son péché devant son Seigneur et reçoit le pardon d’un Dieu miséricordieux.

Parmi les chants, seuls les psaumes écrits par David lui-même n’ont pas été composés par Éric Libault. À 3 000 ans d’intervalle, ces psaumes « sont le témoignage de la joie rencontrée par David dans la prière », selon Raphaèle Isidoro.

Groupe paroissial vaucressonnais, la troupe de cette comédie musicale se réunit tous les mercredi soir depuis deux ans pour préparer ce spectacle. Pas toujours évident avec des comédiens aussi nombreux et très jeunes pour certains. Mais Raphaèle Isidoro salue « une équipe très bien organisée » avec qui elle a vécu des moments « bouleversants ». La comédienne se souvient notamment d’une messe « incroyable » sur la scène du Palais des Congrès juste après une première. C’est le père Jean-Paul Cazes, curé des paroisses de Vaucresson, aussi comédien du spectacle, qui la célébrait.

Malkah, David et le temps des prophètes est un spectacle pour tous les âges à aller voir en famille. Après un passage au Palais des Congrès à Paris, la comédie musicale sera joué dans l’immense salle 3000 du Centre des Congrès, à Lyon le samedi 23 janvier prochain.

Il est encore temps de prendre vos places. Pour réserver, c’est ici !

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]