Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Et si vous receviez de bonnes nouvelles chaque matin ? Inscrivez-vous à la newsletter d'Aleteia !
Je m'inscris!
Aleteia

Des chrétiens en Allemagne réagissent à la une de « Charlie Hebdo »

"C’est ici que Dieu se trouve – Il n’est pas en cavale“ © Stiftung Marburger Medien
Partager

Dans le « Frankfurter Allgemeine Zeitung », un des quotidiens allemands les plus lus et les plus respectés, un encart a été publié en réaction à la dernière caricature du journal satirique.

Comme nous l’apprennent nos confrères du magazine Pro, le Frankfurter Allgemeine Zeitung l’affirme : « C’est ici que Dieu se trouve »: et ce lieu, c’est la croix ; voilà ce qu’on peut lire dans ce grand quotidien allemand. La « fondation Marburg pour les médias », d’inspiration chrétienne, a voulu ainsi réagir au titre de Charlie Hebdo paru la semaine dernière. Celui-ci présentait Dieu comme un assassin, auteur des attentats. Ce dessin est non seulement blasphématoire mais également une diffamation faite contre Dieu, puisque tout le monde s’accorde à dire que ce genre de massacre sanguinaire n’a rien à voir avec Lui, expliquent-ils.

Le caricaturiste du quotidien allemand Ivan Steiger montre ainsi non pas un Dieu criminel mais le Christ en croix, mort pour nous, avec ces mots : « C’est ici que Dieu se trouve – Il n’est pas en cavale », en référence au titre de Charlie Hebdo : « Un an après – L’assassin court toujours ». Frieder Trommer, le président de la fondation en question, et Michael Stöckmann, à la tête du conseil d’administration, expliquent : « Le titre du numéro commémorant les attentats a été très visible dans les médias allemands. Dieu y est représenté comme un meurtrier en fuite avec une kalachnikov. Comme chrétiens, nous ne pouvons pas voir cela sans réagir : il fallait montrer une autre image de Dieu. Dieu n’est pas en fuite, Dieu n’est pas un terroriste: Dieu est au contraire un Dieu d’Amour qui, en Jésus Christ, est venu à notre rencontre et qui reste auprès de nous ».

Dans le journal on peut lire aussi : « Jésus Christ n’a pas exercé de mandat politique, Il ne s’est pas constitué de fortune. Il ne possédait rien, n’avait aucune armée, n’a conquis aucune terre. Il est venu pour se mettre au service des hommes et les libérer du Mal. Il est mort pour nous sauver de notre propre faute et pour les péchés du monde entier ; et trois jours après, Il est ressuscité d’entre les morts. Il vit dans l’annonce de l’Évangile et dans les mots et les actes de ceux qui Le suivent, et dans le cœur de ceux qui ont foi en Lui ».

On trouve juste en dessous de cette sorte de kérygme un lien où il est possible de commander gratuitement un Évangile afin d’en savoir plus sur la foi chrétienne et la vie du Christ. Peut-être serait-ce l’occasion pour les auteurs de Charlie Hebdo de découvrir un mystère qu’ils ignorent manifestement ?