Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Dimanche 29 novembre |
Bienheureux Bernardo Francisco de Hoyos
home iconActualités
line break icon

Agressions sexuelles à Cologne : "Faut-il en finir avec l’idée romantique du multiculturalisme ?"

© AFP PHOTO / DPA / DANIEL REINHARDT

Policemen look at a group of refugees waiting on a platform of the main station in Luebeck, northern Germany, on September 8, 2015, after police stopped a train carrying migrants heading to Denmark due to a lack of visas. AFP PHOTO / DPA / DANIEL REINHARDT GERMANY OUT

Jules Germain - Publié le 10/01/16

L’Association chrétienne des policiers allemands appelle à une franche réflexion sur la situation de l’islam en Allemagne.

Les vols et les agressions sexuelles sur plus d’une centaine de femmes lors du Nouvel An à Cologne ont provoqué une immense consternation outre-Rhin, comme l’expliquent nos confrères de kath.net. De plus en plus de personnes se demandent dans quelle mesure la culture musulmane a pu jouer un rôle dans la réalisation de ce genre d’actes et la désinhibition de leurs auteurs. L’ancienne ministre de la Famille Kristina Schröder a tweeté qu’il était urgent de se poser la question de savoir si « les normes de la masculinité en islam légitiment la violence faite aux femmes ».

Selon les témoins, au moins 2 000 jeunes hommes s’étaient rassemblés sur la place dans l’optique de commettre leurs méfaits. Comme l’explique Die Welt, les autorités ont confirmé la présence de réfugiés Syriens parmi les agresseurs : deux tiers d’entre eux seraient des demandeurs d’Asile selon le ministre allemand de l’intérieur Thomas de Maizière. Cette foule a attaqué très spécifiquement les femmes et l’on dénombre de très nombreuses agressions sexuelles dont un viol au beau milieu de la place (plus de 370 plaintes ont été déposées à Cologne et près de 130 à Hambourg, ndlr).

Le chef détective Holger Clas, porte parole de l’Association des policiers chrétiens analyse ces événements avec une très vive inquiétude : « Les individus provenant de pays musulmans ont des valeurs très différentes. Dans leur culture, la femme ne dispose pas des mêmes droits que les hommes ». Il craint que ces problèmes soient encore plus grand avec l’afflux de réfugiés qui ne cesse pas. « Nous devons arrêter de sous-estimer l’impact de la foi musulmane. Quelques années de séjours en Allemagne ne peuvent aussi simplement résoudre tous ces problèmes : il y a de nombreux exemples d’immigrés, qui ne se sont pas intégrés même après des décennies passées en Allemagne ».

Le député CDU Ismail Tipi a mis en garde contre ce « romantisme multiculturel mal compris » qui ne permet pas de vivre harmonieusement avec les musulmans et de les intégrer à la société allemande. Selon lui, « s’ils ne sont pas Allemands, il ne faut pas hésiter un instant à les expulser immédiatement : notre société ne peut pas garder le silence et les bras croisés devant une telle violence faite aux femmes.“

Aufschrei !

Le député CDU Jens Spahn et la journaliste Birgit Kelle ont appelé les femmes et tout particulièrement les féministes à réagir et à s’exprimer avec vigueur face au scandale  que représente ce réveillon : c’est avec le mot clé « Aufschrei » que l’on peut traduire par « tumulte » ou « clameur », qu’il y a trois ans les femmes avaient dénoncé sur Twitter les harcèlements et les ravages du sexisme sur la vie quotidienne.

Brigit Kelle regrette qu’aujourd’hui en réalité les féministes se contentent d’un silence gêné face à ces événements de peur d’apparaitre comme racistes ou anti-Islam. Les féministes, qui ne manquent pas de considérer le christianisme comme une religion favorisant le sexisme, semblent équipées d’œillères dès qu’il s’agit de réfléchir de manière lucide sur une autre religion ou une autre idéologie (les viols en masse commis par les communistes soviétiques font également partis des tabous typiquement allemands). C’est contre cette inaction et cette tolérance mal comprises que la journaliste Brigit Kelle appelle à réagir et c’est précisément ce rapport désastreux aux femmes que dénonçait la Pakistanaise Sabatina James sans émouvoir non plus les féministes allemandes.

Tags:
agressions sexuellescolognescandale
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Agnès Pinard Legry
Jauge de 30 personnes : les catholiques unis ...
Timothée Dhellemmes
"Ridicule", "pathétique", "humiliante"... la ...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
Agnès Pinard Legry
Vent debout contre la jauge de 30 person...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
Timothée Dhellemmes
Les évêques fustigent une décision "irréalist...
Monseigneur Matthieu Rougé
Timothée Dhellemmes
Mgr Rougé : "C’est un manquement à la parole ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement