Aleteia

5 façons de relancer la prière dans votre vie

© Wonderlane CC
Partager
Commenter

Si la prière vous bloque, n'ayez pas peur ; ce n'est pas plus compliqué que cela.

Vous avez envie de prier, mais vous êtes en proie au doute. Peut-être pensez vous que Dieu ne veut rien avoir à faire avec vous car cela fait un moment que vous gardez vos distances. Peut-être avez vous déjà prié auparavant, et savez vous qu’une prière n’est pas une simple demande faite à Dieu. Mais vous ne savez pas très bien comment vous y prendre. Peut-être êtes vous très occupés et craignez vous que la prière implique un engagement que vous ne pourrez pas respecter. Ou peut-être vous retenez vous de prier parce que vous avez peur d’échouer.

Soyez tranquilles. La seule façon « d’échouer » dans la prière est de ne pas essayer. Et vous faites fausse route si vous pensez que que Dieu ne veut rien savoir de vous. Dieu est toujours à la recherche de votre compagnie. Il est tout puissant et pourtant Il frappe à notre porte, attendant poliment que nous Lui ouvrions.

Il est facile de trouver Dieu ; notre seul devoir consiste à admettre notre désir de prier. Si vous acceptez ce pré-requis alors vous êtes prêts à relancer vos temps de prière de façon très simple.

1) Faites le signe de croix

Quand j’étais petite, le signe de croix était pour moi une sorte de « clé », avec laquelle je pouvais ouvrir et refermer ma connexion avec Dieu.

Ma grand mère m’a appris à faire le signe de croix chaque fois que j’entendais une sirène ou voyais une ambulance. Dans ma tête, ce geste simple devenait une sorte de service de livraison : c’était le moyen par lequel j’envoyais ce dont j’étais témoin aux portes de Dieu. Je suis plus âgée aujourd’hui, mais je fais toujours le signe de croix dans ces circonstances. C’est une prière rapide et un bon début.

2) « Déversez-vous » auprès de Dieu

On peut déverser des prières en utilisant seulement quelques mots. Lorsqu’on reçoit de mauvaises nouvelles, il nous arrive de penser : « Mon Dieu, aie pitié ! ». Lorsqu’elle était stressée, ma mère disait souvent : « Jésus, Marie, Joseph, à l’aide ! ». Ce sont des prières valables, et pas seulement dans des moments de stress ou de tension.

Nous pouvons aussi déverser des louanges. Quand vous mettez vos enfants au lit, dites simplement : « Mon Dieu, tu es grand et tes créations sont grandes ». Ou avant de réaliser une corvée : « Seigneur, je ferai de mon mieux pour toi ».

3) Remarquez quelque chose de beau

La beauté est un moyen de rencontrer Dieu. En sortant de l’église hier, j’ai remarqué une jolie feuille rouge, qui tournoyait dans le vent et est tombée juste devant moi. Je l’ai ramassée et je l’ai mise sur mon tableau de bord ; elle m’a poussé à contempler les arbres sur le chemin du retour, flamboyants de leurs dernières couleurs avant l’hiver. Cela m’a fait penser à la mort et la résurrection. Ce retour s’est ainsi révélé spirituellement bien plus riche grâce à une feuille qu’il ne l’aurait été avec n’importe quel programme de radio. Et d’ailleurs…

4) Écoutez

Éteignez la radio quand vous conduisez. Éteignez la télé quand vous dînez. Éteignez tout et donnez à votre esprit la possibilité d’entrer en contact avec Dieu par le silence. Nous sommes en permanence bombardés d’images et de bruits, au point que cette « petite voix », par laquelle Dieu s’adresse à nous ne peut être perçue. Au milieu du silence, prononcez : « Vous m’avez appelé Seigneur, me voici ». Et ensuite, écoutez.

5) Chantez

Saint Augustin disait : « Celui qui chante prie deux fois ». Vous connaissez les chants simples de votre enfance. Même si vous ne les entendez plus à l’église, ils peuvent être une source d’apaisement mais aussi un moyen de prier.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]