Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

À la découverte de 10 églises venues du froid

HANS-PETER MERTEN / ROBERT HARDING PREMIUM / ROBERT HARDING
Partager

Toujours plus hautes, toujours plus isolées, toujours plus belles. Aleteia a sélectionné pour vous dix églises élevées aux confins du monde.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

1. L’église de la Trinité en Antarctique

Ce minuscule édifice est une église orthodoxe dépendant du patriarcat de Moscou. Elle est située sur l’île du Roi-George, non loin de la base scientifique de Bellingshausen, en Antarctique. Son climat est cependant l’un des plus doux de l’Antarctique, ce qui a incité de nombreux pays à installer sur son sol leurs stations scientifiques. Revendiqué à la fois par l’Argentine, l’Angleterre et le Chili, ce bout de terre n’appartient cependant à aucun pays. Construite en bois dans le style russe le plus traditionnel, cette chapelle ne peut accueillir que 30 personnes maximum ! Elle a été consacrée le 15 février 2004 par Theognost, l’évêque de Serguiev Possad, une ville de 100 000 habitants au nord de Moscou.

 

2. L’église « debout » de Borgund en Norvège

La « stavkirke » de Borgund, en français l’église « debout » de Borgund, est l’un des édifices religieux en bois les mieux conservés de Norvège. Construite en 1150, elle est ornée d’inscriptions runiques et de têtes de dragons pointées vers le ciel. L’histoire raconte que l’évêque de l’époque a fait le tour du bâtiment trois fois puis a frappé trois fois la grande porte avec sa crosse avant d’entrer avec les paroissiens. Il consacra alors les lieux « au nom du Christ, vainqueur de tout mal et Seigneur de l’Église ». Le monument toujours en activité se visite, mais le prix d’entrée serait volontairement onéreux pour limiter le nombre de visiteurs : compter 8 euros pour un adulte !

 

3. L’église de New Dominion au Canada

Cette église a été construite en 1855 sur l’île-du-Prince-Édouard, au Canada, découverte en 1534, par Jacques Cartier. Il est le premier explorateur européen à annoncer l’existence de l’île, qu’il décrit comme « la terre la plus belle que l’on puisse imaginer ». Aujourd’hui, cette île de 120 000 habitants compte 60 000 catholiques, et autant de protestants.

 

4. La chapelle de l’hôtel de Glace

L’hôtel de Glace est un lieu incontournable de la ville de Québec au Canada, il abrite une chapelle qui attire des milliers de visiteurs et des centaines de couples venus là pour se marier. Cet endroit insolite a même été sélectionné parmi l’un des dix lieux de célébration de mariage faisant le plus rêver au monde.

 

5. L’église de Kiruna au fin fond de la Suède

Située dans l’extrême Nord de la Scandinavie, l’église de Kiruna a été construite en 1909. Elle a été élue en 2001 plus beau bâtiment du pays par les suédois lors d’un sondage national.

 

6. L’église du chasseur de baleine

De style néo-gothique, cette église a été pré-construite en Norvège et conduite à Grytviken sur l’île de Géorgie-du-sud, au large de l’Argentine, pour y être assemblée par les chasseurs de baleines. Bien que l’île appartienne aujourd’hui au Royaume-Uni, l’église, elle, est rattachée à l’Église de Norvège. Elle a été consacrée le jour de Noël 1913.

 

7. La chapelle Saint-Jean-de-Rila

Il s’agit là du lieu de culte le plus méridional au monde, plus près encore du pôle Sud que l’église de la Sainte-Trinité de l’île du Roi-George. Située sur la base de Saint-Clément-d’Ohrid sur l’île de Livingston, elle est gérée par l’Église bulgare. Ce petit lieu de culte de seulement 12 m2  a été construit et consacré en février 2003. Elle est dédiée à Jean de Rila, moine et protecteur de la Bulgarie.

 

8. La chapelle de saint-François-d’assise 

Ce petit bâtiment aux allures de container fait office de lieu de culte au sein de la station scientifique Esperanza située en Antarctique. La base héberge en moyenne 80 habitants en hiver. C’est ici qu’en 1978 est né le premier humain en Antarctique, Emilio Marcos Palma. On peut imaginer que c’est sans doute dans cette petite chapelle qu’il a été baptisé…

 

9. L’Église de Sisimiut au Groenland

Construit en 1926, cet édifice a remplacé l’église de Bethel datant du XVIIIe, ne pouvant plus accueillir tous les fidèles. Cette église se situe toutefois dans la vieille cité de Sisimiut. Malgré la température de -18°C qui peut être atteinte en hiver, la ville compte encore plus de 5 000 habitants.

 

10. L’Église de la Trinité de Gergeti

L’Église de la Trinité date du XIVe siècle, elle est située près du village de Guerguétie en Géorgie. Elle est nichée au pied du Mont Kazbek, à une altitude de 2 170 m.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]