Aleteia
Mercredi 28 octobre |
Saint Jude
Au quotidien

Noël : 10 cadeaux formidables à offrir (auxquels vous ne penseriez peut-être pas)

Photoflurry-CC

Catholic Link - Publié le 13/12/15

Rassurez-vous, ils entreront sans problème dans le budget prévu !

Souvent on veut donner une bonne impression alors on cherche à offrir des cadeaux originaux, inédits, amusants. Et si le budget ne le permet pas, on mise sur la créativité en confectionnant nos cadeaux nous-mêmes. Et puis il y a ceux qui résolvent la question en offrant des cadeaux standard comme des mouchoirs ou des chaussettes pour tout le monde, comme faisaient nos grands-mères. Pour nous qui faisons de l’apostolat cette histoire des cadeaux est compliquée car on ne peut omettre quiconque, tout le monde doit figurer sur la liste.

Alors nous avons pensé à une liste de super cadeaux, faciles à préparer et que l’ont peut offrir dès maintenant sans avoir besoin d’attendre la nuit de Noël. Je parle de cadeaux qui ne passeront jamais de mode, qui durent très longtemps, n’ont pas besoin de ticket de caisse pour un éventuel changement et garantissent un beau sourire sur les lèvres de ceux qui les recevront.

Et vous, racontez-nous, quels cadeaux formidables intègreriez-vous à votre liste de cadeaux ?

  • Offrir un peu de temps

Un cadeau sans aucun doute très précieux car le temps que vous offrez ne reviendra pas. Chaque minute investie sur quelqu’un est un trésor donné sans retour. L’ancien président uruguayen José Mujica disait : « Quand vous devez acheter quelque chose, ne l’achetez pas avec de l’argent, mais avec du temps pris sur votre vie, que vous avez dépensé pour gagner cet argent ». Alors pourquoi ne pas économiser tant de ballades inutiles et ne pas donner à quelqu’un un bon morceau de votre temps et de votre dévouement ?

  • Accorder son pardon

Un bon moment pour dénouer tous les nœuds que l’on a au fond du cœur. Pour pardonner comme un acte symbolique en regardant le ciel mais aussi pour pardonner comme nous-mêmes avons été pardonnés, concrètement, physiquement, en renouant avec celui que l’on a eu le courage de pardonner. Pas la peine de l’appeler et de lui dire que vous l’avez pardonné. Allez vers lui tout simplement, montrez-vous en empathie avec lui, attentif et miséricordieux.

  • S’ouvrir pour apprendre de l’autre

« Ne soyez jamais intrigants ni vaniteux, mais ayez assez d’humilité pour estimer les autres supérieurs à vous-mêmes » (Philippiens 2, 3). Notre prochain cache un trésor au fond de lui. S’ouvrir à lui, pourrait nous réserver bien des surprises. Laissons nos cœurs s’ouvrir, quittons nos préjugés. Valoriser son prochain est un magnifique cadeau.

  • Écouter en silence

Évitons de terminer les phrases, d’avoir des préjugés, d’analyser et juger ce que l’on entend. Offrons notre humble silence, pas seulement pour éviter d’interrompre, mais parce que notre attention, notre écoute, est un don aussi précieux que rare. Écouter par souci de politesse mais surtout comme marque d’amour.

  • Offrir un regard attentif, attentionné

Notre regard doit former un tout harmonieux avec notre esprit et notre cœur. Or, on se surprend parfois à regarder « attentivement » quelqu’un, alors qu’en fait on est en train de penser à autre chose : à résoudre un problème domestique, ou planifier ce que l’on fera dans l’après-midi, penser au déjeuner du lendemain. Alors, sachons offrir notre regard et notre attention!

  • Faire une bonne blague. L’humour adoucit la vie

Ce cadeau demande une préparation spéciale : d’abord il nous faut apprendre une ou deux histoires sympas. Nous le savons, le sourire est un super cadeau, mais arriver avec une phrase joyeuse, une anecdote ou une jolie histoire, plaît toujours. La joie de nous savoir aimés de Dieu est la joie que nous devons partager autour de nous.

  • Donner aux autres l’envie de donner

Offrir sa solidarité à ceux qui ont besoin de notre aide, est toujours une bonne idée, mais donner aux autres l’envie d’être solidaires est beaucoup mieux. Alors tâchons de rallier le plus de gens possible à notre cause. Pas besoin de regarder très loin pour trouver quelqu’un qui a besoin de notre solidarité.

  • Effectuer une tâche à la place de quelqu’un

Cet aspect là est probablement le moins spirituel et le moins symbolique de toute la liste, mais il est un des plus efficaces (je le dis par expérience personnelle), surtout s’il s’agit de nettoyer et mettre en ordre, chose que l’on n’est pas censé faire sous prétexte par exemple que l’on paye quelqu’un pour cela. Ce moment de liberté que nous offrons en prenant la peine d’assumer une tache que fait un autre normalement est un cadeau qui fait toujours plaisir.

  • Penser à celui qui viendra après nous

Ce cadeau-là est une marque d’amour générale : penser à celui qui vient après nous. Dans les toilettes publiques, au supermarché, en laissant le chariot dans les espaces prévus à cet effet, en jetant dans la poubelle nos chewing-gums… la liste serait interminable. Il est peu probable que quelqu’un vienne un jour vous remercier pour cela, mais souvenez-vous, nous sommes nous aussi les prochains de quelqu’un et nous savons tous ce que veut dire passer après quelqu’un qui a mal fait les choses.

  • Offrir une amitié désintéressée. Avoir le courage de faire connaissance

Offrir une amitié concrète à quelqu’un dont on sait qu’on ne tirera aucun bénéfice, voilà un bien beau cadeau ! Quelqu’un qui, selon nous, n’est pas notre « égal », une personne plus jeune ou plus adulte, quelqu’un d’un autre niveau social ou professionnel. Une nouvelle amitié. Bien entendu, ne nous attendons pas à devenir d’emblée les meilleurs amis du monde, mais le simple fait d’offrir notre amitié à quelqu’un que nous n’aurions jamais pensé côtoyer un jour est un immense cadeau.

Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Tags:
Noël
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Domitille Farret d'Astiès
Elles ont appris à les aimer : ces ...
Camille Dalmas
Derrière la phrase du Pape sur les homosexuel...
Mathilde de Robien
Franz et Franziska Jägerstätter, un couple un...
Marzena Devoud
Le rituel matinal du pape François avant de s...
statue de femme les yeux bandés
Mgr Benoist de Sinety
Dans nos aveuglements, le diable montre son v...
belle mère et belle fille
Jeanne Larghero
S’embrouiller avec sa belle-mère en trois leç...
dessin caricature
Guillaume de Prémare
Terrorisme islamique : l’impasse du droit au ...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement