Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 27 janvier |
Sainte Angèle Merici
home iconCulture
line break icon

(Re)lire Bernanos

Georges Bernanos à Tunis en 1947 © Famille Bernanos

Théophane Leroux - Publié le 12/12/15

Bernanos est l’un des auteurs les plus injustement méconnus de notre temps. Une indifférence coupable.

C’est justement cette indifférence qu’il refusait et combattait. « J’ai juré de vous émouvoir – d’amitié ou de colère, qu’importe ? », disait-il dans La Grande Peur des bien-pensants. Indifférence de l’homme à son prochain. Indifférence de l’homme à Dieu. Bernanos décrit les hommes à vif, par souci de leurs âmes. S’il est tant méconnu aujourd’hui, c’est peut-être parce que le soin des âmes n’est plus une préoccupation principale chez nos semblables…

La réédition de son œuvre romanesque complète par la Pléiade permet de redécouvrir cet auteur essentiel, qui n’a pas perdu une ride : si l’époque a changé, les hommes, eux, restent tels qu’ils sont, et leurs âmes ne varient guère. À n’en pas douter, Bernanos est tout bonnement indémodable, puisqu’il décrit sans se lasser les recoins les plus sombres de la nature humaine, mais aussi les plus lumineux. Le clair-obscur qui en découle n’est que la description fidèle du cheminement de nos vies humaines, faites de chutes mais aussi – et surtout – de rédemptions.

C’est l’espérance de notre rédemption qui constitue le fil directeur de l’œuvre romanesque de Bernanos. La sainteté en est le but : « Qui ne voudrait avoir la force de courir cette formidable aventure ? Car la sainteté est une aventure, elle est même la seule aventure ». Cette aventure n’est pas exempte de soubresauts, de luttes, comme celle de l’abbé Donissan avec le diable dans Sous le soleil de Satan. Elle n’est pas non plus débarrassée de doutes, car notre vue humaine ne comprend pas toujours où Dieu veut nous mener : « Le travail que Dieu fait en nous (…) est rarement ce que nous attendons. Presque toujours l’Esprit-Saint nous semble agir à rebours, perdre du temps. Si le morceau de fer pouvait concevoir la lime qui le dégrossit, quelle rage et quel ennui ! C’est pourtant ainsi que Dieu nous use ».

L’auteur, lui, s’est usé à faire apparaître aux yeux de ses lecteurs l’Invisible, fustigeant le tiède, le médiocre. Son œuvre romanesque est aussi véhémente que ses essais, son exigence terrible, son verbe sans appel. Sa fermeté à conspuer le monde ne fait-elle pas écho à celle du pape François, qui citait Léon Bloy, celui que Bernanos appelait affectueusement son « vieux maître » ? « Celui qui ne prie pas le Seigneur, prie le diable. Et quand nous ne confessons pas Jésus-Christ, nous confessons la mondanité du diable, la mondanité du démon », disait Bloy. Son disciple Bernanos ne se résigne pas, quant à lui, à se laisser enfermer dans le passé.

bernanos

Œuvres romanesques complètes I et II, suivi de Dialogues des carmélites de Georges Bernanos. Gallimard, Bibliothèque de la Pléiade, 2015, 2 672 pages, 110 euros.

Tags:
Georges Bernanos
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
jeunesse et covid
Jeanne Larghero
Face au coronavirus, jouer la sécurité ou tenter le risque ?
2
clocher-peigne
Caroline Becker
Vous aussi, vous avez un clocher-peigne près de chez vous ?
3
Tzachi Lang, Israel Antiquities Authority
John Burger
Une pierre portant l'inscription "Christ, né de de Marie" retrouv...
4
PRIEST,ROMAN,COLLAR
Agnès Pinard Legry
Comment savoir si un prêtre… est vraiment prêtre ?
5
Domitille Farret d'Astiès
Faustine et Bérénice partent à pied vers Jérusalem sans un sou en...
6
WEB2-Rene-Regalado-diocese-of-malaybalay.jpg
Agnès Pinard Legry
Philippines : le père René Regalado abattu de plusieurs balles da...
7
étudiante
Marzena Devoud
Le kit de survie spirituelle des étudiants confinés
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement