Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 24 novembre |
Saints Martyrs du Vietnam
home iconTribunes
line break icon

Le combat culturel contre le terrorisme passe par le démantèlement des cénacles de l'ombre

© Samuel Tristán CC

https://www.flickr.com/photos/samolo/435027122/in/photostream/

Thomas Flichy de la Neuville - Publié le 09/12/15

Les récents événements de Paris et de Bamako ont dévoilé la dangerosité de petits groupes de djihadistes prêts à l’action violente, afin de faire triompher un projet radical de subversion.

À l’heure actuelle, la justice s’appuie sur la gendarmerie et la police, mais également sur l’armée, afin de démanteler ces groupuscules de l’ombre. Ceux-ci évoluent de façon autonome, à l’écart du reste de la communauté musulmane. Leur destruction est essentielle afin de mettre en échec les attentats en préparation. En revanche, le fait de s’attaquer à la poignée de djihadistes prêts à l’action armée n’extirpe pas le mal par la racine. Pour ce faire, il convient de s’intéresser au petit cercle qui encourage les djihadistes à passer à l’action armée. Ce cénacle, qui prône un islam de combat, n’a jamais fait l’objet de travaux approfondis en raison de sa discrétion et de sa faiblesse numérique. Ces radicaux – que nous pouvons appeler les « islamiens » – constituent pourtant le terreau du djihadisme.

Qui sont les « islamiens » ?

Un petit groupe de fidèles, encourageant l’action armée sans la risquer pour lui-même. Ces hommes lettrés ont analysé tous les ressorts de la société libérale, qu’ils combattent à mots couverts. Extrêmement déterminés, apôtres discrets d’un islam de combat, les « islamiens » se sont fixés pour objectif de longue durée, la conversion de l’Europe à une forme sectaire d’islam – celle-là même qui a été mise en œuvre par l’État islamique – et ce par la terreur.

Leur influence sur la grande majorité modérée des musulmans occidentaux est faible. Les « islamiens », qui sont les partisans minoritaires d’un islam de combat, ont pourtant décidé de radicaliser les masses – en particulier grâce à l’exemple des attentats-suicides – tout en pratiquant la taqiya afin d’échapper aux persécutions. En se faisant les hérauts de pratiques liberticides et sectaires, les « islamiens » ne se contentent pas de trahir l’islam, ils menacent de destruction l’ensemble des libertés individuelles en s’attaquant à la principale qui est la liberté religieuse.

Il leur sera toujours facile de trouver des candidats au martyre et de les former techniquement sans compromettre leur propre perpétuation. Par conséquent, tant que ce petit cénacle ne sera pas identifié, circonscrit et combattu, les attentats se multiplieront sur notre sol.

Tags:
Islam
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : une grande suppliqu...
Sanctuaire Notre-Dame de Montligeon
Agnès Pinard Legry
Cas de Covid-19 au sanctuaire de Montligeon :...
Baptême à domicile chez Antoinette Faure
Timothée Dhellemmes
Confinée, Antoinette, 90 ans, a reçu le baptê...
Solenn Varennes
Créations originales et grands classiques, no...
christ en majesté
Fr. Jean-Thomas de Beauregard, op
Le Christ-Roi, ou comment servir un roi qui s...
La rédaction d'Aleteia
Célébrer le dimanche 22 novembre à la maison
La rédaction d'Aleteia
L'ultime enregistrement de Michael Lonsdale s...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement