Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Lundi 30 novembre |
Saint André
home iconÉglise
line break icon

La sélection de Noël (3/3). Une jolie crèche en bois pour aider les personnes de la rue

La crèche de Noël "Aux Captifs la Libération" © DR

Anne-Laure Baulme - Publié le 08/12/15

En achetant "la Crèche de Noël Aux Captifs la Libération", vous pouvez offrir un cadeau à quelqu’un tout en aidant les personnes qui vivent dans la rue.

Noël peut être l’occasion de mener une bonne action pour les autres : passer du temps avec des personnes isolées, participer à des réveillons solidaires, faire des paquets cadeaux, ou tout simplement faire un geste à ceux qui en ont besoin. La librairie de l’Emmanuel propose une « crèche de Noël Aux Captifs la Libération ». Sur les 11 euros, montant de la crèche, 4 euros sont intégralement reversés à l’association Aux Captifs la Libération. Elle contient 11 personnages en bois peints et un décor en paille.

« Rendre leur visibilité à ceux que l’on ne veut pas voir »

Aux Captifs la Libération a été fondé en 1981 par le père Patrick Giros. Mort en 2002, ce religieux a toujours été bouleversé par les personnes qu’il avait choisi d’aider ; jeunes en errance, personnes sans-abri et prostituées, beaucoup ont pu trouver leur dignité et leur place dans la société et dans l’Église grâce à son œuvre.

Le cardinal André Vingt-Trois l’avait connu à leur entrée au séminaire Saint-Sulpice d’Issy-les-Moulineaux (Hauts-de-Seine) : là-bas, les deux hommes avaient commencé ensemble leur formation au sacerdoce. Il dira à son sujet : « La vie, le travail et la mission de Patrick Giros ont été d’inviter, avec toute la passion dont il était capable, et quelque fois d’obliger lui-même le monde et l’Église auxquels il appartenait à ouvrir les yeux et à rendre leur visibilité à ceux que l’on ne veut pas voir ».

Ainsi, Aux Captifs la Libération va à la rencontre des personnes qui vivent dans la rue ou de la rue et les accompagne. « Son action s’articule autour de tournées de rue, de permanences d’accueil où s’effectue un travail d’écoute approfondi, d’un suivi social et sanitaire, et de programmes de réinsertion. »

« Noël c’est le partage »

« Noël c’est le partage », estime Noëlle Bourgois, responsable de la sélection des ouvrages à la librairie de l’Emmanuel. Celle-ci ne percevra que quelques centimes sur chaque achat. Dans son catalogue, la libraire catholique présente chaque année une série de quelques produits dont une partie du montant est reversée à des associations qu’elle choisit d’aider.

Tags:
Noël
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
La rédaction d'Aleteia
Le Conseil d'État somme le gouvernement de ré...
Aliénor Goudet
La demande très spéciale que la Vierge Marie ...
CATHEDRALE NOTRE DAME DE PARIS
Caroline Becker
Découvrez l'intérieur de Notre-Dame de Paris,...
messe avec masques
Agnès Pinard Legry
Les églises sont "des lieux de contamination"...
WEB2-JEAN CASTEX-AFP-000_8VX2FV.jpg
Xavier Patier
Messe à 30 personnes : le mépris, ça suffit !
Mathilde de Robien
« S’il te plaît Marie » : Mgr Aupetit invite ...
Domitille Farret d'Astiès
Après The Voice, les prêtres orthodoxes sorte...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement