Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mardi 13 avril |
Sainte Ida de Louvain
home iconActualités
line break icon

Djibril Cissé : « Je suis un fervent catholique »

© DJIBRIL CISSE FACEBOOK

Arthur Herlin - Publié le 01/12/15

Sur France 2 samedi soir, l'ancien footballeur international a confié s'être converti au catholicisme.

Invité de Laurent Ruquier sur le plateau de l’émission « On est pas couché » (France 2) à l’occasion de la sortie de son autobiographie, Un lion ne meurt jamais(Éditions Talent Sport, novembre 2015), le footballeur Djibril Cissé s’est confié sur sa foi. Après avoir évoqué sa carrière, Léa Salamé et Yann Moix ont cité un passage de son livre où le sportif confie être un « fervent catholique et non un traître converti ». Le sachant issu d’une famille musulmane, la citation a de quoi surprendre et pourtant Cissé confie s’être converti très jeune.

« Je pense que j’ai trouvé ma religion »

Tout a commencé à l’âge de 10 ans lorsqu’il est repéré par l’équipe de Nîmes qui le « recrute ». Le club de la ville « mettait les élèves dans une école catholique », explique Djibril Cissé qui assure cependant n’avoir jamais été forcé d’assister à la messe : « Je n’étais pas obligé, parce qu’on ne peut pas dire ‘obligé’, j’étais curieux. Parce qu’on ne m’avait pas appris. Mon père était parti donc je n’avais pas de modèle religieux donc j’ai dit ‘pourquoi pas’. J’ai commencé à aller au catéchisme, une fois, deux fois, trois fois et puis j’ai vraiment ‘accroché' », raconte le footballeur, avant de reprendre : « À 15 ans, je l’ai dit à ma mère : ‘Je pense que j’ai trouvé ma religion’, j’ai ajouté : ‘Tu m’excuseras ce n’est pas l’islam’, et ma mère a compris ».

« J’ai expliqué aux gens qui méritaient des explications »

Léa Salamé fait alors mention de son frère imam en Belgique, demandant si sa conversion a été bien reçue par son entourage. Tout en attestant des bonnes relations qu’il a avec son frère, le footballeur avoue avoir été critiqué par certains autres musulmans : « En portant le prénom Djibril qui est l’archange Gabriel chez les musulmans, ce n’est pas bien vu de temps en temps… J’ai expliqué aux gens qui méritaient des explications, ils ont compris (…), ils ont accepté. Après, ce que pensent les gens… Ma religion, ça me regarde, je ne fais de mal à personne. Quand je vais en Côte d’Ivoire, je respecte, je me couvre, je couvre mes tatouages et cela se passe très bien », a encore confié l’ancien footballeur.

Tags:
christianismeconversionFootball
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
2
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
3
Agnès Pinard Legry
Non-respect des mesures sanitaires : le diocèse de Paris ouvre un...
4
WEB2-CONVERSION-SYRIE-SAINT-CHARBEL-Nadine-Sayegh.jpg
Nadine Sayegh
Témoignages : ces musulmans syriens convertis au christianisme
5
Mathilde de Robien
La Trinité le dimanche, son ange gardien le mardi. Chaque jour de...
6
Mathilde de Robien
Confinement, épreuve, traumatisme… comment favoriser la résilienc...
7
Mathilde de Robien
Brésil : une statue du Christ plus haute que celle du Rédempteur
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement