Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Mercredi 14 avril |
Saint Asicus
home iconSpiritualité
line break icon

Pourquoi ceux qui se comportent mal s’en sortent-ils (presque) toujours ?

AFP PHOTO JOEL SAGET

FRANCE, Paris : Activists from the women's rights organisation Femen protest in front of the new eight bronze bells displayed in the nave of Notre-Dame de Paris Cathedral in Paris February 12, 2013. According to activists, the protest was organized to celebrate the resignation of Pope Benedict and the French parliament s decision to approve a draft law allowing same-sex marriage. AFP PHOTO JOEL SAGET

Pildoras de fe - Publié le 30/11/15

La prospérité des méchants a toujours défié la foi des croyants. Il est intéressant de constater que la Bible reconnaît ouvertement ce problème.

Une question fut un jour adressée au frère Nelson Medina, dominicain de Bogota en Colombie très suivi en Amérique latine, par une jeune femme prénommée Maria. Une fille qui se disait chrétienne avait décidé de s’éloigner de Dieu en voyant tout ceux qui se comportent mal et commettre des péchés, jouir d’une vie plus prospère sans que rien ne semble devoir leur arriver en dépit de leur conduite. Si le Seigneur pardonne toujours, est-il si important de « bien se comporter » ? Après tout, pourquoi continuer à faire tant d’efforts ?

Voici la réponse du frère prêcheur :

La prospérité des méchants a toujours défié la foi des croyants. Il est aisé de croire quand nous voyons les fruits de notre foi, quand nous pouvons dire : « Le Seigneur est ma force et mon bouclier ; en lui mon cœur se confie, et je suis secouru; J’ai de l’allégresse dans le cœur, Et je le loue par mes chants »(Psaume 28, 7)

Mais à certains occasions, notre prière ressemble davantage à une complainte : « Pourquoi, Seigneur, te tiens-tu éloigné? Pourquoi te caches-tu au temps de la détresse? Le méchant dans son orgueil poursuit les malheureux, Ils sont victimes des trames qu’il a conçues… Car le méchant se glorifie de sa convoitise, Et le ravisseur outrage, méprise le Seigneur. Le méchant, dans toute son arrogance, ne cherche pas Dieu. Il n’y a point de Dieu! Voilà toutes ses pensées » (Psaume 10, 1-4).

Il est intéressant de constater que la Bible reconnaît ouvertement ce problème et apporte plusieurs réponses à cette question complexe.

La première réponse est que « dans la vie, tout se paie », comme dit le proverbe. C’est le sens également du psaume 37 : « Ne t’irrite pas contre les méchants, n’envie pas ceux qui font le mal. Car ils seront fauchés aussi vite que l’herbe, Et ils se flétriront comme le gazon vert ».

Le problème est que certaines personnes qui font le bien ne sont jamais récompensées. Dieu est toujours juste et s’il n’y a pas de justice dans cette vie, elle sera rendue complètement dans la prochaine (Second livre des Macchabées).

Le Nouveau Testament renforce ce message, par la prédication de saint Paul : « Ne vous y trompez pas : on ne se moque pas de Dieu. Ce qu’un homme aura semé, il le moissonnera aussi. Celui qui sème pour sa chair moissonnera de la chair la corruption; mais celui qui sème pour l’Esprit moissonnera de l’Esprit la vie éternelle » (Galates 6, 7-8).

Il reste ceux qui pèchent précisément parce qu’ils savent que Dieu pardonne. La Bible aborde aussi le cas de ceux qui reportent leur conversion. Saint Paul insiste avec force sur l’importance d’accueillir la grâce : « Nous vous exhortons à ne pas recevoir la grâce de Dieu en vain. Car Il dit : Au temps favorable je t’ai exaucé, Au jour du salut je t’ai secouru. Voici maintenant le temps favorable, voici maintenant le jour du salut » (2 Corinthiens 6, 1-2).

La Bible nous rappelle que celui qui offre aujourd’hui de nous sauver, nous jugera un jour pour tout ce que nous sommes et ce que nous faisons.

Il est donc logique, sain et normal de reconnaître que nous avons tous besoin de miséricorde et que nous devons tous faire preuve de patience.

Tags:
bien et mal
Soutenez Aleteia !
A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Le coin prière
La fête du jour






Top 10
1
Camille Dalmas
Miséricorde divine : le livre qui a bouleversé le pape François
2
Mgr Benoist de Sinety
La leçon d’Istanbul : « Vous avez voulu la paix au prix du déshon...
3
Mathilde de Robien
Ces quatre cavaliers de l’Apocalypse qui détruisent le couple
4
Joubarbe
Marzena Devoud
Connaissez vous les herbes de saint Joseph ?
5
Mathilde de Robien
La Trinité le dimanche, son ange gardien le mardi. Chaque jour de...
6
Mathilde de Robien
Brésil : une statue du Christ plus haute que celle du Rédempteur
7
WEB2-PERE-MICHEL-BRIAND-SOCIETE-DES-PRETRES-DE-ST-JACQUES.jpg
Agnès Pinard Legry
Qui sont les deux Français enlevés à Haïti ?
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement