Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Soutiendrez-vous la sauvegarde et le développement de notre patrimoine religieux ?

© Chantiers du Cardinal
Partager

Depuis 1931, les Chantiers du Cardinal soutiennent les travaux menés dans les huit diocèses d’Île-de-France.

La mission des Chantiers du Cardinal s’articule autour de trois axes principaux : « bâtir » pour assurer une présence visible de l’Église dans tous les lieux d’activité et d’habitation, « rénover » afin d’offrir aux paroissiens des lieux accueillants pour transmettre la foi, « embellir » et favoriser ainsi le recueillement et la prière grâce à l’art sacré.

Répondre à la vitalité de l’Église dans les nouveaux quartiers

Les travaux des Chantiers du Cardinal de 2015 ont fait naître de nouveaux édifices. Dans le 17e arrondissement de Paris, par exemple, la Maison Ozanam a ouvert ses portes à la rentrée 2015. S’inscrivant dans le projet de réaménagement urbain de la nouvelle zone d’activité commerciale Clichy-Batignolles, ce lieu y assure une présence catholique grâce à une chapelle de 200 places et une maison de quartier. Principalement dédiée aux jeunes et aux familles, la Maison Ozanam montre « la volonté des chrétiens de contribuer à une vie harmonieuse dans ce quartier et de mettre des services à la disposition de ses habitants », expliquait le cardinal André Vingt-Trois, archevêque de Paris, lors de son inauguration.

Autre exemple du travail des Chantiers du Cardinal, la cathédrale Notre-Dame de Créteil, dans le Val-de-Marne, qui a pu être rénovée et inaugurée le 20 septembre dernier. L’objectif était de doubler la capacité d’accueil de la cathédrale et d’accroître sa visibilité dans le paysage urbain. Pari réussi : le lieu de culte, dont le clocher culmine à 45 m, peut désormais accueillir jusqu’à 1 000 fidèles, contre 600 auparavant.

Définir les priorités et les urgences

Les enjeux des Chantiers du Cardinal sont immenses car en Île-de-France les besoins sont énormes ; sur les 1 715 églises de la région, 451 sont à la charge exclusive des diocèses, car construites après 1905. Pour cela, le conseil d’administration de l’organisation reçoit régulièrement huit économes diocésains (un par diocèse) qui font part de leurs demandes. Les projets sont ensuite votés en fonction du projet pastoral présenté et de l’urgence qu’ils signifient.

Ainsi, en 2014, l’église Saint-Pierre-ès-Liens à Vigneux-sur-Seine, dans l’Essonne, a pu être sauvée. Si les Chantiers du Cardinal n’étaient pas intervenu, l’église aurait fermé. En effet, la sécurité des paroissiens en dépendait ; des morceaux d’ardoise de la toiture tombaient pendant les messes. Pourtant, malgré l’eau qui suintait sur les murs, chaque dimanche, l’église était pleine.

Aussi, les nouveaux quartiers sont considérés comme un enjeu majeur ; pour chaque nouveau quartier, c’est donc un projet d’église qui aboutit.

Des professionnels engagés

Afin de répondre au mieux à l’élaboration de ses nombreux projets, les Chantiers du Cardinal font appel aux plus grands architectes et bénéficient aussi de l’expertise d’architectes conseils en maîtrise d’ouvrage, souvent délégués, qui ont une vraies connaissance liturgique et qui comprennent les demandes des curés. Ainsi, pour la Maison Ozanam, « l’architecte a voulu que la hall soit le cœur de la maison, en ce sens où c’est le lieu où l’on est accueilli », témoigne le père Olivier Teilhard de Chardin, curé de la paroisse de Sainte-Marie-des-Batignolles. « Nous avons voulu raconter l’Histoire Sainte sur la façade et que peu à peu la personne qui vient, rentre jusque dans le sanctuaire qui manifeste la gloire de Dieu et l’amour de Jésus », poursuit-il.

Objectif 2016 : rendre l’Église encore plus visible

Pour 2016, quatre grands projets sont en cours et nécessitent des fonds : le centre ecclésial Saint-Colomban au Val-d’Europe, le centre Teilhard-de-Chardin dans l’Essonne, la construction de l’église Saint-Pierre-du-Perray et l’église chaldéenne Saint-Jean-Apôtre à Arnouville, dans le Val d’Oise.

Cette initiative donne l’occasion « aux paroissiens de manifester leur volonté de donner une plus grande visibilité à leur Église et de transmettre aux générations futures des édifices beaux et accueillants ». Enfin, sachez que 66% du montant de votre don sont déductibles de vos impôts.

Pour faire un don c’est ici !

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Pour que la lumière continue à briller dans l'obscurité

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à fournir des articles qui enrichissent, inspirent et informent votre vie catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.