Aleteia logoAleteia logo
Aleteia
Samedi 18 septembre |
home iconActualités
line break icon

Paris et Moscou, même combat ?

© OZAN KOSE / AFP

Arthur Herlin - Publié le 17/11/15

Toutes deux ciblées par l'État Islamique, la France et la Russie sont sur le point de coopérer militairement pour frapper en Syrie.

François Hollande l’a annoncé : il faut parvenir à la création d’une « grande et unique coalition » contre l’État islamique. « Je rencontrerai dans les prochains jours le président Obama et le président Poutine pour unir nos forces et atteindre un résultat qui, pour l’instant, est encore renvoyé à trop longtemps »,  a-t-il insisté lors du Congrès à Versailles. En écho au président français, Vladimir Poutine a tenu à rappeler la main tendue lors de la dernière session des Nations unies : « J’en ai parlé lors de la session de l’ONU consacrée à ses 70 ans. J’ai parlé exactement de cela, et les événements tragiques qui ont suivi [à Paris] ont confirmé que nous avions eu raison », a-t-il souligné lors du G20 en Turquie.

À l’heure où l’on apprend qu’un attentat est bien à l’origine du crash de l’avion russe dans le Sinaï et quelques jours après les attaques de Paris, les deux pays semblent, plus que tous les autres, les cibles privilégiées des djihadistes. Comme le confirment certains analystes, Daesh devient en effet la menace principale à traiter : « Il ne faut pas se tromper d’ennemi. Daesh est la menace fondamentale, un cancer qui ronge et commence à s’étendre et qu’il faut traiter », a affirmé Yves Boyer, directeur adjoint de la Fondation pour la recherche stratégique.

Une coopération franco-russe apparaît plus que jamais nécessaire

À l’instar de l’aviation militaire russe, l’armée de l’air française a opéré depuis dimanche plusieurs bombardements contre la ville syrienne de Raqqa, considérée comme le fief de l’État islamique. Une coopération avec la Russie, invitée à intervenir par le gouvernement syrien, devenait donc plus que jamais nécessaire.

Mardi 17 novembre, un rapprochement sans précédent s’est engagé entre Moscou et Paris : Vladimir Poutine annonçant qu’un groupe maritime français avec un porte-hélicoptère à sa tête s’approchera bientôt du croiseur russe « Moscou ». Le président russe a d’ores et déjà ordonné d’établir un contact direct avec cette force maritime française et a demandé qu’ils soient traités « comme des alliés ».

Tags:
bombardementFrancehollandepoutineraqqaSyrie

Soutenez Aleteia !

A travers le monde, vous êtes des millions à lire Aleteia, pour y trouver quelque chose d'unique : une vision du monde et de votre vie inspirée par l’Évangile. On prétend qu'il est de plus en plus difficile de transmettre les valeurs chrétiennes aux jeunes d'aujourd'hui.
Et pourtant, savez-vous que plus de la moitié des lecteurs d'Aleteia sont des jeunes de 18 à 35 ans ? C'est pourquoi il est si important que Aleteia demeure un service quotidien, gratuit et accessible à tous. Cependant, un journalisme de qualité a un coût que la publicité est loin de couvrir. Alors, pour qu'Aleteia puisse continuer à transmettre les valeurs chrétiennes au cœur de l'univers digital, votre soutien financier demeure indispensable.
*avec déduction fiscale
Top 10
1
Jean-Michel Castaing
Les sept grâces à recueillir des sept douleurs de Notre-Dame
2
Isabelle du Ché
Les incroyables fruits de la vidéo du père Aymar avec Tibo InShap...
3
La rédaction d'Aleteia
Union européenne, vaccination… ce que François a dit dans l’avion...
4
WEB2-Jonathan Goodall-CC BY-SA 4.0
La rédaction d'Aleteia
Un évêque anglican devient catholique « après une longue période ...
5
WEB2-SAINTE MONIQUE-GODONG-FR560945A
Anne Bernet
Comment sainte Monique se libéra de son addiction à l’alcool
6
Agnès Pinard Legry
Jessie, Jestonie et Jerson, trois frères ordonnés le même jour au...
7
Isabelle Cousturié
Devant le Christ en croix, la prière qui protège de tous les malh...
Afficher La Suite
Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous gratuitement