Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !

Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Cœur Sacré et Miséricordieux de Jésus, donne-nous la Paix !

© PHOTO THE ART ARCHIVE / AFP
L'apparition du Christ à Sainte Marguerite-Marie Alacocque.
Partager

"Sans la prière, jamais rien ne pourra changer" par Mgr Antoine de Rochebrune, vicaire régional de l'Opus Dei.

La France a été frappée par une vague d’attentats sans précédent dans son Histoire et nous sommes impuissants. Que fallait-il faire ? Que pouvions-nous faire ?
Le Christ Lui-même nous donne la réponse : « Certains démons ne peuvent être chassés que par la prière » (Mc 9, 23). Pleurons nos victimes, analysons les signes des temps et passons à l’action : consolons-nous, réapprenons à nous aimer et prions ensemble, pour que la France et toutes les autres nations se relèvent dans l’Espérance.
Aleteia vous propose de méditer chaque jour de cette semaine le texte d’une prière écrite par l’un de ses contributeurs.

Aujourd’hui, Monseigneur Antoine de Rochebrune, vicaire régional de l’Opus Dei en France :

 

Alors que résonnent encore dans nos esprits le fracas des armes et les pleurs des victimes, c’est plus que jamais dans le Cœur du Christ que nous pouvons trouver refuge. « Cœur Sacré et Miséricordieux de Jésus, donne-nous la Paix ! », pouvons-nous répéter, à l’école de sainte Marguerite-Marie Alacoque.

Appelés à transmettre la Paix du Christ autour de nous

C’est dans le Cœur de Jésus, transpercé à cause du péché des hommes, que nous trouverons le lieu du courage et de l’espérance. Ce cœur qui a tant souffert nous invite à la Miséricorde.

La paix est un sentiment d’harmonie. Elle est aussi l’un des 12 fruits que nous pouvons demander au Saint-Esprit, pour nous et pour le monde entier. La Paix du Christ ne reste pas enfermée en nous : nous sommes appelés à devenir, selon l’esprit des béatitudes, des Artisans de Paix ; nous sommes appelés à transmettre la paix autour de nous, à l’image de ce geste que nous faisons, le dimanche, à la Messe.

Ne nous lassons jamais de prier

Jamais la destruction aveugle et barbare ne pourra devenir une solution aux problèmes du monde. Sans la prière, jamais rien ne pourra changer. C’est pourquoi il nous faut prier sans cesse, sans jamais nous lasser. À cet égard, saint Josémaria faisait cette considération : « Ceux qui prient sont peu nombreux, et ceux qui le font prient trop peu ». Qu’en est-t-il de nous ?

Il nous faut prier pour toutes les victimes de la malice des hommes : c’est là notre premier devoir.

Prions également pour la conversion de toutes ces personnes qui ont perdu le sens de Dieu et le sens de l’homme. Cette prière sera notre première collaboration à l’amélioration du monde. L’espérance se trouve d’abord là : dans une prière généreuse et continue.

Pardon et réconciliation

Ensuite, cherchons à nous réconcilier avec toute personne qui a pu nous offenser. Souffrons-nous d’une blessure ? De l’indifférence ? Vivons-nous une épreuve longue et pénible ? Cherchons les mots du pardon ; reconnaissons en nous-même les maladresses, les erreurs, les fautes commises contre notre prochain… et réconcilions-nous. Comment changerions-nous les choses, si nous ne commençons pas d’abord par nous réconcilier avec notre prochain ?

Mais pensons aussi  à ce monde dans lequel nous vivons : il attend la solidarité. Donnons notre temps, proposons nos efforts pour alléger toute souffrance physique ou morale.

Enfin, prions pour nos gouvernants : qu’ils agissent en vue du Bien Commun, sans rechercher un avantage particulier ; qu’ils utilisent les voies du dialogue.

Et prions pour la prise de conscience que le commerce des armes cause des dommages innombrables sur cette Terre.

 

+ Antoine de Rochebrune

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]