Recevez la newsletter d'Aleteia chaque jour!
Démarrez la journée avec la newsletter d'Aleteia
Je m'abonne gratuitement !
Aleteia

A l’école de la Mache, les élèves rénovent eux-mêmes leur chapelle grâce au CredoFunding

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Partager

Ils se sont donnés 80 jours pour récolter les fonds nécessaires à la rénovation du lieu de culte de l’institution lyonnaise.

Cliquez ici pour ouvrir le diaporama

Des croquis aux dessins 3 D, en passant par la construction métallique, la plus grande partie des travaux est réalisée par les jeunes de cette école hors du commun. « Vous réussissez à redresser des élèves en difficulté scolaire et morale pour leur proposer de donner le meilleur d’eux-mêmes, et chacun à son niveau d’excellence pour certains au niveau Baccalauréat, pour d’autres au niveau BTS ou Licence. » Michel Bronstun, directeur adjoint d’une autre école technique, exprime ainsi son enthousiasme pour le projet éducatif de l’École de la Mache à Lyon, présidée par Olivier Pons.

L’école, fondée par le père la Mache en 1920, rassemble aujourd’hui 730 élèves et 300 étudiants. Elle a pour objectif de donner une formation complète à des jeunes se destinant à des fonctions de cadres intermédiaires pour le secteur industriel.

Mais pour le Directeur du lycée, Olivier Pons, le projet éducatif de l’école va au-delà de la formation technique, il met l’accent sur « les stages de cohésion, l’esprit d’équipe, l’ouverture aux autres et au monde, et sur le sens du service ». C’est dans ce cadre qu’il a proposé à ses élèves de se lancer dans un projet audacieux : rénover la chapelle de l’école, vieille de 80 ans, afin de la « remettre au cœur de l’école ».

Un financement par le Credofunding et une réalisation fait-maison

Tout commence dans le bâtiment des étudiants du BTS agencement. Ce sont eux qui font les croquis qu’ils transposent en 3D sur ordinateur. Les élèves de la section métallique prendront le relai afin de fabriquer la passerelle et les aménagements extérieurs de la chapelle.

Quant au financement, c’est sur une plateforme au doux nom de CredoFunding qu’il sera récolté. Sur ce système de financement participatif de projets chrétiens, toute personne peut faire un don pour rénover une chapelle, permettre la réalisation d’un projet musical ou encore, aider à la création d’une association.

C’est par ce biais qu’Olivier Pons, directeur de l’école de la Mache, souhaite récolter 25 000 euros pour mener à bien son projet. Une somme peu élevée au regard de l’investissement des élèves dans le bâtiment.