Vous ne souhaitez pas faire de don ?

Voici cinq façons d'aider Aleteia:

  1. Prier pour notre équipe et le succès de notre mission
  2. Parler d'Aleteia dans votre paroisse
  3. Partager les articles d'Aleteia avec vos amis et votre famille
  4. Désactiver votre bloqueur de pub quand vous êtes sur Aleteia
  5. S'abonner à notre newsletter gratuite et la lire tous les jours

Je vous remercie!
L'équipe d'Aleteia

 

Souscrire

Aleteia

Il vole une statue de Jésus, elle prie saint-Antoine et… vous n’allez pas croire la suite

Public domain
Partager

La propriétaire de cette boutique d'articles religieux aux États-Unis a déclaré pardonner et prier pour ce “bon voleur”.

Telle la parabole de la brebis perdue de retour dans le troupeau ! Le 28 octobre, quelqu’un a volé une statue de Jésus-Christ qui était exposée à l’entrée de la boutique d’articles religieux Angels & Company, dans la ville américaine de Monroe (Connecticut).

Un véritable choc pour la propriétaire Midge Saglimbene, femme très pieuse, qui aussitôt a appelé la police locale. Après quatre jours de silence et de recherches en vain, la statue du Christ « réapparut » mystérieusement, le jour de la Toussaint, à l’endroit même où elle avait été volée.

Restauration 

Mais elle ne réapparut pas seulement : le voleur avait essayé de se racheter en opérant une restauration importante de la statue votive, qui avait subi les outrages du temps. La statue, qui auparavant était fissurée par endroits et avait perdu ses couleurs, était de retour mais complètement rénovée, son manteau repeint d’un rouge lumineux, la barbe et les cheveux du Christ rafraichis (Daily Mail, 4 novembre).

Intercession de saint Antoine

La sculpture, estimée à 600 dollars, avait une signification spéciale pour la propriétaire et n’était pas en vente. Comme elle l’a raconté, madame Saglimbene a prié jour et nuit après le vol, demandant l’intercession de saint Antoine, le saint patron des objets perdus. Et ses prières ont été exaucées. Quand la statue est revenue, la propriétaire a pardonné au « bon voleur ». « Il a refait complètement la statue, mû par la bonté. Je suis restée debout devant la statue et j’ai seulement dit : ‘Qui que vous soyez, merci. Je vais prier pour vous’. »

Bonnes intentions 

Interviewée par la chaîne de télévision locale, Midge Saglimbene a dit : « Jésus est de retour. Le voleur n’a laissé aucun message, mais nous pensons que c’était un ‘bon voleur’, avec de bonnes intentions, et nous lui sommes reconnaissants ».

On ne sait toujours pas qui a restauré la sculpture.

Newsletter
Recevez Aleteia chaque jour. Abonnez-vous
Aleteia vous offre cet espace pour commenter ses articles. Cet espace doit toujours demeurer en cohérence avec les valeurs d’Aleteia. Notre témoignage de chrétiens portera d’autant mieux que notre expression sera empreinte de bienveillance et de charité.
[Voir la Charte des commentaires]
Les lecteurs comme vous contribuent à la mission de Aleteia

Depuis notre création en 2012, le nombre de lecteurs de Aleteia a augmenté rapidement dans le monde entier. Notre équipe est déterminée à proposer des informations qui enrichissent et inspirent la vie de nos lecteurs avec une dimension catholique. C'est la raison pour laquelle nous voulons que nos articles soient gratuits et librement accessibles à tout le monde, mais pour ce faire, nous avons besoin de votre aide. Un journalisme de qualité a un coût (que la publicité sur Aleteia ne peut couvrir entièrement). C'est pourquoi des lecteurs comme VOUS font une différence majeure en faisant un don d'à peine 3 euros par mois.